5 positions presque anales (pour enfin oser la sodomie)

5 positions presque anales (pour enfin oser la sodomie)

La sodomie ? Vous êtes clairement intéressés mais aucun de vous n’est vraiment prêt pour une pénétration pleine et entière. Alors que faire ? Délaisser le sujet purement et simplement ? Non. Se forcer. Cent fois non ! Voici comment commencer à explorer pas à pas, cette zone particulière : avec un peu de sexe presque anal.

Step 1 – Mortel duo

S’il y a une chose qui fait déjà un peu plus l’unanimité que le sexe anal c’est bien le sexe oral ! Et ça tombe bien, on va se servir de l’un pour découvrir l’autre. Ah et aussi du périnée. Vous allez voir, cette merveilleuse petite zone nervurée à souhait est idéale pour décupler le plaisir. Donc vous l’aurez compris, cette première approche se fera tout en douceur et sans pénétration.

Commencez pas allonger votre partenaire sur le dos pour une fellation. Quand vous sentez que l’excitation est à son comble, posez délicatement un sextoy vibrant sur son périnée. Oui, là, juste entre ses testicule et son anus. Voilà. Puis, tout en continuant de sucer, lécher et caresser son sexe, testez différentes pressions et caresses avec votre jouet et observez les réactions de votre partenaire. Puis suivez-les ! 99% de chances que vous ayez assez rapidement droit à un : “Oh p**** ! Je viens !”

Et une fois cela fait, inversez les rôles. Vive l’équité !

Step 2 – Le doigt dans le …

Pour cette deuxième étape, il est temps de commencer à jouer avec vos doigts. Si vous êtes du style à essuyer le caddie des courses avec une lingette désinfectante, vous pouvez tout à fait  porter des gants lubrifiés (il en existe des très sympas) (pour de vrai) ou simplement passer cette étape. Promis, on ne compte pas les points… Et puis souvenez-vous que le but, comme toujours, c’est que tout le monde soit à l’aise.

Ensuite, allongez-vous tous deux sur le côté en vous faisant face puis entrecroisez vos jambes et commencez à vous amuser avec des grands classiques : caresses mutuelles, frotti-frotta, voire même pénétration… Et quand les choses commencent à devenir vraiment hot, attrapez la fesse de votre partenaire et commencez pas la caresser, la presser, l’écarter légèrement… Si vous sentez que cela l’émoustille alors vous pouvez gentiment glisser un ou deux doigts (bien lubrifiés !) vers son anus. Si cela vous plaît à tous les deux, poursuivez. Sinon, arrêtez pour l’instant. La prochaine fois sera peut-être la bonne. Ou pas. (Encore une fois, à vous de décider de vos propres règles. Le sexe anal n’est pas forcément pour tout le monde. Donc inutile de se forcer, ça ne ferait que vous bloquer.)

Step 3 – Bzzz !!! Vibrez de plaisir !

Les présentations ayant été faites, passons aux choses presque sérieuses avec un sextoy. Pour quoi faire nous direz-vous ? Eh bien déjà, un jouet est idéal pour ceux et celles qui n’ont pas envie d’y mettre les doigts ou la bouche. Et de deux, un petit vibro fait toujours des merveilles pour détendre les muscles très tendus… Ce qui est souvent le cas lors des premiers rapports anaux.

Donc commencez par trouver un sextoy assez fin comme celui-ci par exemple ou encore un modèle légèrement incurvé. Attention également au visuel que vous choisirez, certaines personnes peuvent être bloquées par une modèle trop réaliste.

Ensuite, lubrifiez-le et commencez à masturber votre partenaire avec jusqu’à arriver à le glisser complètement en lui. Si vous atteignez sa prostate de votre homme (aka le point P) , attendez-vous à ce qu’il ait une érection d’un autre monde. Là où les choses deviennent vraiment intéressantes, c’est si votre partenaire est déjà en vous à ce moment-là (rien de compliqué, un simple missionnaire fera l’affaire) : de quoi le faire grimper aux rideaux à coup sûr !

Ceci dit, ça marche également pour vous Mesdames… N ne passez surtout pas à côté du trio gourmand :

Stimulation clitoridienne + sextoy ou doigt en anal + son sexe en vaginal

=

Oh.My.God

 

5 positions presque anales (pour enfin oser la sodomie)

Step 4 – Yee-haaa ! (Cowgirl style baby)

Chevauchez votre partenaire en position cowgirl inversée (assise sur son sexe, dos à lui) puis quand vous êtes prête, demandez lui d’insérer lentement en vous un fin chapelet de perles anales. Quand il sera prêt, vous pourrez lui rendre la pareille (mais avec son propre chapelet. En matière de sexe anal, c’est chacun ses jouets.)

Dans les deux cas, il est important d’y aller tout en douceur. L’idée c’est de sentir combien vous êtes capable de prendre en vous et de noter si vous aimez ça ou pas. Ensuite libre à vous d’enlever le chapelet  ou de le garder en vous. Dans ce derniers cas, retirez-le juste avant l’orgasme pour savourer une expérience des plus intenses !

Step 5 – Vive le plugin !

Achetez vous une paire de ces plugs anaux (so romantic !) et insérez-les vous pendant les préliminaires. Pour être certains qu’ils restent bien en place pendant l’action et qu’ils n’aillent pas éborgner quelqu’un au passage (plop !), Madame allongez-vous sur le ventre, avec les jambes légèrement écartées. Monsieur allongez vous sur votre partenaire et pénétrez-la (vaginalement bien sûr…) via cette levrette écrasée (qu’on appelle aussi “l’union de l’éléphant”).

Et pour encore plus de piment,optez pour des plugs vibrants : la réverbération des vibrations de l’un à l’autre est absolument démente !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Captcha Reload

Navigation des articles