Chérie, et si on osait le libertinage ?

Chérie, et si on osait le libertinage ?

Echangisme et soirées libertines … le libertinage et ses pratiques vous font fantasmer sans que vous osiez vous l’avouer ? Et si vous vous lanciez ? Promis : c’est impossible de le regretter !

Petite histoire du libertinage : à bas les clichés !

Echangisme, caudalisme, mélangisme, … Il est parfois difficile de se retrouver dans toutes ces pratiques. Commençons par faire un petit tour d’horizon de tout ce vocabulaire, afin que vous sachiez dans quoi vous mettez… les pieds !

Premier cliché à casser, et qui vous permettra très certainement de rassurer votre conjoint s’il est un peu réticent : on peut être libertin sans passer par la case échangisme ! Le libertinage propose un large choix de pratiques. Le mélangisme par exemple consiste à échanger des caresses et des préliminaires à trois ou plus, sans pénétration en dehors du couple « officiel ». Le côte-à-côtisme, très prisé dans les clubs libertins, vous donne l’occasion de vous envoyer en l’air à côté d’un autre couple, sans contact entre vous. Enfin, le caudalisme est lui la réalisation d’un fantasme courant : l’homme est spectateur d’une relation sexuelle entre sa femme et un autre, inconnu ou non.

Deuxième cliché : un couple libertin n’est pas un couple en danger ! Et même au contraire ! Plus épanouis, plus ouverts, … les couples libertins sont souvent bien plus soudés que certains couples classiques plus routiniers ! On peut aussi être fidèle et libertin, oui oui, à condition de voir cette pratique comme une expérience de couple à part entière, avec une réelle complicité avec votre partenaire.

Comment savoir si votre couple est fait pour le libertinage ?

Le libertinage repose avant tout sur la confiance et sur la discussion entre les partenaires. Vous rêvez de franchir le pas, mais vous ne savez pas si votre conjoint est partant ? Osez lui en parler déjà, vous pourriez être surpris ! Pour ça, cherchez un moyen détourné d’aborder le sujet, pour tester un peu le terrain. Tiens, un article de blog sur le libertinage, par exemple ? Utilisez les bons mots, pour ne pas braquer votre partenaire. Votre idée : renforcer votre complicité, et casser la routine ! Ne laissez pas votre conjoint croire qu’il ne vous suffit plus, vous risquez de le braquer ! Si c’est une envie commune entre vous, les choses sont plus simples, à condition de bien discuter pour éviter quand même les quiproquos vexants.

Votre partenaire est curieux et se laisse tenter ? C’est parti !

Commencez par vous poser, entre vous, les bonnes questions : est-ce que j’ai le droit de coucher avec quelqu’un d’autre ? Est-ce qu’on reste ensemble tout le temps ou est-ce qu’on peut tenter des expériences en solo ? Est-ce que tu veux juste regarder ou être plus actif ?

Il est important de se demander, avec son partenaire, pourquoi ces pratiques vous tentent : réaliser certains fantasmes, découvrir une autre forme de sexualité et de sensualité ? Le libertinage est fait pour vous ! Par contre, si vous essayez de sauver votre couple d’une crise durable, passez votre chemin : ça pourrait vous causer plus d’ennuis qu’autre chose !

Au final, tous les couples peuvent être faits pour le libertinage, à condition de poser des règles et des limites, et d’oser se lancer !

Passer du fantasme à l’acte : il suffit d’oser !

Commencez par fixer des règles pour votre couple, avant de vous rendre à votre première soirée libertine : pénétration ou pas, échangisme ou pas, relations bisexuelle ou pas, simple voyeurisme … ou pas ! N’oubliez pas que tout est possible dans le libertinage ! Pensez aussi aux situations qui pourraient mettre mal à l’aise l’un de vous, et trouvez un code qui vous permet d’avertir votre partenaire, comme un mot à utiliser si vous souhaitez vous échappez. Quelque chose de discret bien sûr, ne choisissez pas des mots comme « abricot » ou « pot-au-feu » ! Le plus simple et le moyen voyant : un surnom particulier pour interpeller votre chéri.e.

Premier principe à retenir : choisissez aussi la soirée en fonction de vos envies. Un club libertin par exemple propose souvent des soirées à thème, alors programmez votre sortie en fonction de ça ! Si votre partenaire est curieux mais intimidé, ne commencez peut-être pas par une soirée thème SM, vous risqueriez de rentrer bredouille … Le plus simple pour débuter : une soirée spéciale couples ! Vous pouvez aussi choisir un club qui propose un espace restaurant, pour discuter avec d’autres couples de votre état d’esprit et de vos envies avant de passer aux coins câlins pour faire plus ample connaissance, si le cœur vous en dit !

Par contre, essayez d’éviter un endroit trop proche de chez vous, au risque d’avoir des discussions gênantes avec vos collègues le lundi suivant à la machine à café. Et oui, il existe beaucoup plus de couples libertins qu’on pourrait le penser !

En résumé : le libertinage est un moyen de renforcer votre couple, d’assumer vos envies de façon décomplexée, et de prendre du plaisir différemment avec votre partenaire. Alors, prêt à prendre votre pied ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Captcha Reload

Navigation des articles