Comment réussir son libertinage (sans briser son couple) ?

Comment réussir son libertinage (sans briser son couple) ?

Le libertinage vous attire mais vous avez peur de vous brûler les ailes ? Voici quelques conseils pour réussir votre libertinage sans créer de dégât dans votre couple.

Les bons ingrédients

Pour réussir son libertinage, il suffit de réunir les bons ingrédients, c’est-à-dire :

  • un couple d’adultes consentants et mutuellement attirés par l’idée du libertinage
  • le respect et l’écoute de l’autre
  • une grande capacité de communication
  • une bonne ouverture d’esprit
  • des fantasmes (mais cela peut venir en chemin)

Une fois que l’on a tout ça, on assemble alors correctement :

  • via une préparation préliminaire du terrain et une discussion sur ce que chacun attend de l’expérience (fantasmes, envies, réticences et limites)
  • en faisant des tests (rencontres avec d’autres amateurs, discussions avec des libertins aguerris, visites de lieux libertins en mode observation)
  • en faisant enfin le grand saut quand tout le monde se sent prêt
  • puis en débriefant systématiquement après chaque étape

Au bon moment

Comment savoir si c’est le bon moment pour vous deux ? Commencez par parler ensemble de votre envie de libertinage : est-elle plus présente chez l’un que chez l’autre ? Et quelle forme revêt-elle dans votre esprit : un simple fantasme, une pensée particulièrement excitante ou une véritable envie d’expérience ?

Une fois cela mis au clair, parlez clairement des fantasmes de chacun puis de vos limites respectives. Les premiers seront le moteur de votre libertinage quand les derniers en seront le cadre. Pour une expérience libertine réussie, vous devez toujours naviguez entre les deux.

Avec les bonnes personnes

Il vous faudra d’emblée faire une différence entre ce que l’on appelle vos amis verticaux (avec qui on ne couche pas) et vos amis horizontaux (avec qui on couche). Car les deux catégories se mélangent difficilement. Peut-on être amis avec des libertins ? Oui bien sûr, tant qu’on fait bien la part des choses[1].

Mais peut-on libertiner avec des amis ? Des voisins ? Des connaissances ? C’est déjà plus sujet à complication pour la suite. Si tout se passe bien entre vous, tant mieux bien sûr. Mais n’oubliez jamais que le sexe – et particulièrement le sexe à plusieurs – peut provoquer une véritable catharsis au sein du couple. Êtes-vous vraiment prêts à potentiellement sacrifier une amitié sur l’autel de la découverte ?

Notre conseil : vous pouvez soit commencer par vous rapprocher de libertins déjà affirmés (qu’ils aient beaucoup d’expérience en la matière ou non) avec qui vous développerez une relation d’initiation ou de découverte mutuelle, soit aller directement en club à la rencontre de parfaits inconnus. À vous de voir en fonction de affinités.

En bon nombre

On peut libertiner mille fois avec une personne mais on ne peut pas libertiner une fois avec mille personnes.

(Ou alors il faut être vraiment très, très, très endurant(e) )

Plus sérieusement, la question du nombre de vos partenaires est essentielle : avec combien de personnes êtes-vous prêts coquiner ? Car qui dit libertinage dit très souvent pluralité sexuelle. Ce n’est pas systématique, certes, mais cela risque de revenir souvent sur le tapis. Donc autant être déjà au clair sur la question. Votre couple mais aussi les autres libertins autour de vous apprécieront.

Si vous vous sentez résolument exclusifs et peu enclins au partage, sachez que vous pouvez tout de même libertiner. Soit en restant entre vous, et auquel cas vous adopterez des pratiques libertines comme le SM, l’exhib, le bondage, le sex-food et autres.

Soit en rencontrant d’autres libertins avec lesquels vous pourrez pratiquer le voyeurisme, le côte-à-côtisme puis quand vous vous sentirez prêts, pourquoi pas le mélangisme. C’est d’ailleurs un très bon moyen de passer ensuite à un libertinage, disons plus “quantitatif”.

Enfin, si d’emblée la pluralité sexuelle vous attire, il vous suffira de déterminer le nombre de nouveaux partenaires. Peut-être qu’un couple ou un(e) troisième coquin(e) pourrait être bien pour commencer en douceur. Ensuite libre à vous d’ajouter (ou de vous ajouter vous-même) au nombre de participants que vous souhaiterez : orgie, partie fine et gang-bang n’attendront alors que vous !

Au bon endroit

Enfin se pose la question du lieu. Il est important, où que vous débutiez vos aventures libertines, que vous vous y sentiez à l’aise. Une première fois est déjà source de bons nombres d’émotions, inutile de vous rajouter du stress par-dessus le marché.

Si vous êtes plutôt dans l’esprit “entre soi”, vous opterez pour une soirée privée. Vous aimez la nuit et les paillettes, bienvenue en club ! (Aussi appelés “clubs secs”) Et pour ceux qui aiment sortir mais préfèrent les endroits décontractés, vous adorerez les saunas. (Ou “clubs mouillés”) Enfin les plus sauvages d’entre vous apprécieront les lieux insolites : bois, plages échangistes,  glory hole, lieux de rencontre pour Dogging, etc.

Vous avez à présent toutes les clés en main pour réussir votre libertinage de couple. Alors n’oubliez pas : allez-y à votre rythme (mutuel) et savourez chaque étape !

[1] Cela fera d’ailleurs l’objet d’un prochain article

Un commentaire sur “Comment réussir son libertinage (sans briser son couple) ?

  1. bonjour, j’aimerais savoir que faut-il faire pour que sa partenaire accepte le fait que l’on est un libertin?
    merci!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Captcha Reload

Navigation des articles