Couple : et si vous faisiez l’amour avec un… Sextoy ?

Couple : et si vous faisiez l’amour avec un... Sextoy ?

Que vous soyez libertins aguerris, débutants ou juste open, nul doute que cet improbable trio vous séduira. Alors, prêts pour du sexe pas si sage que ça ? #sextoy_addict

Pourquoi faire l’amour avec un sextoy ?

Plusieurs réponses à cela mais la vraie question est : pourquoi êtes-vous en train de lire cet article ? La simple curiosité ? L’envie de pimenter votre vie de couple à l’aide d’un accessoire ? De partager ensemble ce qui est d’ordinaire de l’ordre du plaisir solitaire? Ou peut-être même avez-vous quelques fantasmes de trio plus ou moins assumés en tête? Toutes ces réponses sont de bonnes réponses. Ajouter un ingrédient dans votre sexualité de couple, c’est le début d’une sexualité libertine. Oui, oui, vous avez bien lu : nul besoin de faire l’amour à 15 pour être un couple libertin (même si c’est quand même bien agréable…). Il vous suffit simplement d’oser sortir des sentiers battus…. Et d’écouter vos sens !

Quel sextoy choisir ?

Tout dépend de vous : avez-vous déjà un sextoy ? Est-ce celui de Monsieur ou de Madame ? Comment l’utilisez-vous en temps normal ? A moins que vous préfériez plutôt investir dans un sextoy spécialement pour votre couple, voire même DE couple ? Auquel cas, plusieurs modèles et donc scénarios s’offrent à vous : sextoys doubles, duos de plugs, chapelets, godes ceinture mais aussi balançoires sexuelles, chaises tantriques, matelas de bondage, … À vous de voir ce qui vous attire le plus tous les deux.

Et concrètement, on fait comment ? (Quelques idées de scénarios)

Douces vibrations – avec un anneau vibrant

C’est encore le plus soft des sextoys et le plus facile d’approche pour des débutants : Monsieur enfile le précieux sur son sexe et besogne sa compagne comme à l’ordinaire… La petite vibration en plus donc. Une fois cette nouvelle base de sensations établies, on vous laisse le soin de débrider vos envies et de sortir des sentiers battus : levrette et sodomie devraient à ce titre se révéler très intéressantes.

Le plus : des vibrations qui régaleront Madame. Idéal pour du slowsex.

Le moins : ces mêmes vibrations sont susceptibles de perturber Monsieur les premières fois. Ne vous laissez pas décourager, simple question d’habitude…

 

Le cunni de ses rêves – avec un gode (vibrant ou pas)

Pénétrer le corps de sa compagne avec un objet qui n’est pas votre propre sexe peut être troublant les premières fois. Pour tous les deux. C’est l’occasion de prendre le temps de regarder – et pour elle de laisser voir – véritablement son corps. Ces choses qui se font d’habitude dans le feu de l’action, se feront avec plus de réflexion, de calcul, d’intention. Et c’est bien cela qui est troublant. Car au-delà d’un simple cunni, il s’agit de stimuler toute la zone vagino-anale de votre partenaire avec le gode, puis de l’en pénétrer pendant que votre langue s’occupe de son clitoris (et de tout ce qui vous sera accessible). Quant aux vibrations, à vous de voir si vous souhaitez les utiliser ou pas. Cela reste bien évidemment une valeur sûre.

Le conseil de la rédaction : commencez par lécher et sucer le sexe de votre amante. Quand celui-ci s’est suffisamment ouvert, caressez-le délicatement avec le bout du sextoy. Passez des lèvres au périnée, remontez vers le vagin et lorsque vous la sentez prête, pénétrez – toujours délicatement – votre partenaire. Puis faites des allers-retours avec votre outil comme vous le feriez avec votre propre sexe ou vos doigts, tout en continuant à lécher et sucer son clitoris. Madame, n’hésitez pas à guider votre amant dans cette épreuve de confiance. Il n’en sera que plus à l’aise… Et plus performant !

 

La fellation / le cunni presque anal

L’intérêt de cette expérience c’est qu’elle s’adresse aussi bien à l’homme qu’à la femme. Le principe est simple : stimuler la zone du périnée avec un sextoy vibrant tout en léchant et suçant le sexe de votre partenaire. Ensuite observez ses réactions : plus celui-ci/ celle-ci s’ouvre et plus vous pouvez avancer dans l’exploration de son anatomie avec le sextoy. Jusqu’à le/la pénétrer totalement. Pour le reste, suivez les conseils du paragraphe précédent, les mots clé étant douceur et délicatesse !

 

Le troisième homme ou l’amant invisible – avec un gode ou un plug

L’idée ici est de faire l’amour avec un sextoy déjà en place dans le corps de votre partenaire et d’expérimenter ainsi tous deux la sensation de double pénétration. À vous deux de voir ce que Madame préférera : un plug anal + vous qui la pénétrez en vaginal ou un gode dans le vagin + une sodomie ?  À moins que ce soit plutôt Monsieur qui portera un plug ou un chapelet de perles anales ? Dans tous les cas, il est recommandé d’être déjà à l’aise avec l’ensemble des paragraphes précédents. Et encore une fois, libre à vous d’exploiter un jouet vibrant ou non.

La double pénétration pour elle : Madame appréciera particulièrement la double stimulation de son anatomie, que Monsieur ressentira également par répercussion, le périnée étant très fin.

La double pénétration pour lui : le must, au moment où il s’apprête à jouir, retirez délicatement le chapelet de perles pour stimuler encore plus cette zone particulièrement sensible de son anatomie. Orgasme d’outre-tombe garanti.

 

Le meuble coquin – avec une chaise ou une balançoire

Enfin, pour rester plus soft (ou pas d’ailleurs), il existe une merveilleuse invention : les meubles sexuels ! Une balançoire suspendue au plafond et vous voici défiant tous deux les lois de gravité, expérimentant de nouvelles positions, de nouveaux angles d’attaque ! S’agit-il d’un matelas de bondage ? Vous voici à l’aventure dans de nouveaux jeux de rôles coquins ! Une chaise tantrique ? Et c’est tout un nouveau monde de possibles qui s’ouvre à vous !

Certes pour ces différents jouets (et meubles) l’investissement qu’ils peuvent représenter peut parfois effrayer mais très honnêtement, le jeu en vaut largement la chandelle. Ce serez vraiment dommage de vous en priver !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Captcha Reload

Navigation des articles