Les 5 vérités à dire sur le libertinage

Apprendre le libertinage

Les clichés ont la dent dure, surtout en  matière de sexualité. Même si le libertinage est entré dans les mœurs, les rumeurs à son sujet persistent. Alors pour clarifier les choses, voici 5 vérités utiles pour balayer les idées reçues.

1-  Le libertinage adopte le safe sexe

Vrai. Les libertins, encore plus que les autres, ont conscience de la nécessité de se protéger et de pratiquer une sexualité sans risque. Le préservatif, la capote, le préso, quel que soit le petit nom que vous lui donnez, est l’outil indispensable pour une sexualité libertine. Certes, si les libertins pratiquent à plusieurs, il y a des règles à suivre pour éviter toute transmission de maladie. Mais les libertins se posent des questions, comme devraient le faire tous les hommes et les femmes qui mélangent leurs corps. Car, n’oubliez pas, ils ne vivent pas sur une autre planète. Alors, comme partout, il suffit de rappeler les règles élémentaires d’hygiène si vous avez un doute ou si vous rencontrez des rebelles à la protection.

 2- Le libertin, votre voisin ! 

Vrai. Vous aimeriez entrer dans la peau d’un(e) libertin(e), mais vous craignez de basculer en moins de temps qu’il n’en faut pour le faire au beau milieu du tournage de Camping 4, version porno. Et bien non. L’univers des libertins n’est pas peuplé d’être ringards errant dans un désert sexuel, des Birkenstock aux pieds et le désespoir en bandoulière. Avec, pervers qu’ils sont, l’espoir de dénicher l’oasis du plaisir facile. Ce sont de simples être humains qui ressemblent à votre voisin, à votre collègue, peut-être à votre boss. Et surtout à vous ! Bref, ils sont boulangers, chefs d’entreprise, journalistes, designers, artisans, chauffeurs de taxi, photographes, etc. On compte parmi eux des hommes et des femmes issus de toutes les catégories sociales. Leur truc : adopter une forme de sexualité libre, seule ou en couple, de manière occasionnelle ou régulière. Ils sont 500 000 sur NousLibertins.com. Alors vous n’êtes pas seul(e). Et dites-vous que ceux que vous rencontrerez et avec qui vous aurez des affinités ont une forte probabilité de vous ressembler.

 3- Les femmes sont libres et ne subissent pas la pression de leur homme

Vrai. Beaucoup pensent que ce sont les hommes qui poussent leur femme au libertinage. Ce cliché est une insulte à la gente féminine et une bonne raison de sortir l’artillerie lourde des arguments féministes. Oui, lecteurs, lectrices, une femme peut choisir d’être libre et libérée sexuellement sans avoir à se faire prier par son Jules. Et elles sont même nombreuses à demander une relation sexuelle sans enjeux sentimentaux, comme ça, juste pour le plaisir. Elles aussi aspirent à la rencontre furtive. Elles aussi ont des pulsions et des fantasmes à assouvir. Elles aussi recherchent un mâle pour une brève rencontre. Attention, je perçois déjà poindre le mauvais esprit de certains taxant ces libertines de filles faciles, pour rester poli. Encore une fois, gare aux clichés. Les libertines choisissent qui, quand et comment. Pas de libertinage sans liberté. Si on ne naît pas libertine, on le devient. Mais par choix, envie, plaisir et LIBERTE. Yes, girls want to have fun.

 4- Les libertins respectent davantage les femmes

Vrai. Parmi les idées reçues sur le libertinage, le non respect de la femme et de son corps revient souvent. Là, on monte le son pour crier avec Aretha Franklin : R.E.S.P.E.C.T. Et d’abord pour les libertins. Mesdames, si vous avez déjà participé à une soirée libertine, vous savez déjà que vous avez moins de risques de vous faire vulgairement et maladroitement aborder par un dragueur mal dégrossi et insistant. Car la base du libertinage est de respecter sa partenaire. Pour être libertin, il faut accéder à une complicité et une intimité forte avec sa moitié. Et respecter ceux qui partagent les mêmes envies. Il n’y aurait d’ailleurs aucun plaisir à libertiner en ne respectant par la volonté et le corps féminin. Encore une fois, le libertinage n’est pratiqué ni par des pervers ni par des filles sans moralité. Il s’agit d’une sexualité débridée où le respect a autant sa place que la liberté.

 5-  Pour l’amour du sexe

Vrai et faux. Pour être libertin, il faudrait avoir un souci avec sa libido pour entrer dans la case “sex addict” avec de gros problèmes psychologiques cachés. Les libertins ont un intérêt particulier pour le sexe, certes. Mais ce ne sont pas des obsessionnels maladifs qui auraient besoin d’une thérapie pour calmer leurs ardeurs et freiner leurs pulsions. Ils aiment le sexe, et alors ? Et surtout, les règles du libertinage (on le verra plus tard lors d’un prochain post) n’imposent pas la pénétration et n’obligent personne à adopter une pratique s’il n’en n’a pas envie. Vous pouvez donc être libertin(e) et dire non, choisir seulement la pénétration avec votre partenaire pour pratiquer des caresses, fellations, etc, avec les autres. La sensualité et l’érotisme sont de vastes univers où les possibilités sont multiples. Encore une fois, l’addiction serait contraire à la liberté. Les libertins ne sont donc pas des drogués du sexe. CQFD.

Alors, prêt pour vous lancer ? Attention, vous pourriez y prendre goût, et qui sait, devenir accro! Et por ceux qui hésiteraient, lisez notre article sur Libertinez-vous : pourquoi oser le libertinage ?

3 commentaires sur “Les 5 vérités à dire sur le libertinage

  1. Un article qui bien expliqué pour ceux qui sont cherchent à explorer cet univers.

  2. Hie michael le 1 août 2017 à 14 h 42 min dit :

    Bonjour, je suis tenté par le libertinage mais je suis célibataire. Je connais rien sur le libertinage pour l’instant Mais j’ai l’impression que c’est dédié au couple. Puis je savoir si un homme celibataire courtois, respectueux bien sûr peut participer à des soirées libertines sans problemes?

    Je vous remercie de votre considération

  3. Dulcinette le 7 septembre 2017 à 17 h 46 min dit :

    bonjour!! bien sùr que oui!!… pourquoi n’auriez vous pas le droit de vous faire plaisir? m’enfin quelle question hihihihihihi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Captcha Reload

Navigation des articles