Témoignage – “Comment nous sommes passés au mélangisme”

Témoignage - "Comment nous sommes passés au mélangisme"

Nous retrouvons Quentin et Pauline, nos jeunes tourtereaux dont vous aviez déjà pu lire les trépidants débuts dans le libertinage. Aujourd’hui, ils nous racontent comment ils ont peu à peu évolué dans leurs pratiques libertines, en passant de côte-à-côtistes à mélangistes.

Une nouvelle soirée libertine

Environ une dizaine de jours après leur (épique) première fois dans un sauna (souvenez-vous, c’était juste pour voir et ils ont fini à huit), Quentin et Pauline décident de retourner sur les lieux du crime, en quête de nouvelles aventures. Mais cette fois-ci, se sentant un peu plus en confiance, ils partent sans filet, c’est-à-dire sans faire connaissance au préalable avec d’autres libertins sur le net. Les voici donc, seuls et livrés à eux-mêmes, face aux autres couples du sauna.

Au début, ils discutent tranquillement avec les gérants, notamment de leur fameuse première fois et comment, en l’espace d’une soirée, ils sont passés de petits nouveaux qui n’y connaissent rien à “attention, ce soir il va y avoir du spectacle”. Puis ils finissent par se mêler à la faune locale. Mais ils restent timidement dans leur coin, parlant avec des gens, mais n’osant pas du tout draguer. “C’était assez impressionnant, confie Quentin. On ne savait vraiment pas comment aborder les gens, on se sentait très maladroits. La première fois était bien plus facile en comparaison !

Ceux qui avaient une touche

Finalement, ils n’auront pas besoin de faire plus d’effort que ça car rapidement un autre couple les remarque. La femme aborde Pauline. Une jolie poupée blonde avec des taches de rousseur et de grands yeux bleus hypnotisants. On dirait presque une petite fille sage. Presque. Elle lui parle en lui caressant délicatement le bras, il n’en faut pas plus pour électriser notre jeune libertine. Les hommes se joignent à la conversation, le courant semble bien passer. On aborde les questions logistiques assez rapidement (âges et pratiques sexuelles) et on convient des règles (côte-à-côtisme sans dérapage bien que l’autre couple soit initialement mélangiste). Tout le monde est d’accord et à peine cinq minutes plus tard, l’autre couple les invite à monter à l’étage, dans les coins câlin.

Un “tête à tête” des plus intimes…À quatre

Comme lors de leur première soirée, les femmes ouvrent le bal : la belle blonde pose ses lèvres sur celles de Pauline, leurs langues se trouvent, leurs deux corps se rapprochent. Les hommes observent cette langoureuse danse un instant avant de rejoindre chacun sa compagne. Pendant que Quentin ouvre les cuisses de sa belle et commence à passer sa langue entre ses lèvres humides, des caresses sont encore échangée entre les deux femmes. Il sent que cela excite terriblement Pauline, ce qui ne le laisse pas indifférent non plus. À côte, l’autre couple, fait de même. Mademoiselle est sur le dos, proche de Pauline, sa tête basculée en arrière pendant que son amant s’occupe d’elle. Il entend les râles de plaisir des deux femmes et sent son sexe se durcir.

“C’était un moment terriblement intime”

…Raconte-t-il. “Et complètement différent de notre première fois. Cette fois nous n’étions pas cachés par la multitude des autres couples, nous n’étions que nous deux face à eux deux. À un moment, nous avons changé de position et la femme s’est de nouveau mise à caresser Pauline et son compagnon aussi. Ça ne nous a pas dérangé, au contraire. Alors j’ai moi aussi fait un geste vers l’autre femme pour la caresser à mon tour mais elle a eu un mouvement de recul. J’ai immédiatement arrêté mon geste. Puis chaque couple à fait l’amour de son côté…”

Ça a quelque chose de vraiment incroyable et terriblement sensuel de faire ça comme, juste à côté et seulement à quatre, explique Pauline. C’était comme avoir du “porno” en live… Et en plus réaliste aussi !” (Rires)

Quentin poursuit : “On a beaucoup aimé le décalage entre ce soir-là et notre première fois. Autant la première fois, nous n’avions pas laissé de place à l’inconnu, à faire du repérage des lieux avant, etc. Autant là, on est partis complètement à l’aventure.” “Oui, confirme Pauline, on était dans l’inconnu le plus total, on a laissé le hasard nous surprendre et c’était très bien. Très excitant aussi de coquiner avec de parfaits inconnus ! D’ailleurs, nous n’avons pas leur téléphone ou quoi que ce soit… On ne sait même pas comment ils s’appellent !!!” “C’était vraiment du sexe consumériste, conclue Quentin dans un sourire coquin. Et ce n’était pas désagréable du tout, même si par la suite, nous avons souvent gardé contact avec nos partenaires…”

Le débrief de la soirée

Sur le retour, nous avons fait comme la fois d’avant, raconte Pauline, nous avons débriefé la soirée. C’est important je trouve. Déjà pour le couple en lui-même, pour être sûr d’être sur la même longueur d’ondes et savoir si quelque chose a cloché pour l’un des deux ou si au contraire tout le monde était très content. Et ensuite, ça permet de revivre les moments et les sensations qu’on a vécu sur le moment, de mieux les digérer, voire même de continuer à les savourer. Enfin bref, et là Quentin me parle du fameux mouvement de recul qu’avait eu l’autre femme quand il avait voulu la caresser à son tour.” “Ça m’avait vraiment gêné, poursuit le jeune homme. Autant être les petits jeunes, les débutants dont on attend rien et qui finalement se révèlent plus effrontés que prévu, ça nous plait bien, mais être ceux qui mettent la pression aux autres, non, ça, ça ne le fait pas du tout. Du coup on s’est posé la question d’évoluer dans notre pratique du libertinage. Cette soirée nous avait montré, je pense, qu’on était prêt à passer à autre chose ou en tout cas à essayer…” “Alors, on s’est lancés, enchaîne Pauline. Nous avons contacté un autre couple, via NousLibertins cette fois. Nous avons pris le temps de les connaître, d’être sûrs qu’ils nous plaisaient et nous avons fait notre première soirée libertine privée en même temps que notre première fois mélangiste… Vous voulez qu’on vous raconte ?”

Et effectivement, ils nous ont aussi raconté cette fois-là. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ambiance était chaude… Mais tout cela, chers lecteurs, fera l’objet d’un prochain article… Alors si vous voulez lire la suite des aventures de nos jeunes libertins, surveillez bien votre fil d’actualité Facebook !

Un commentaire sur “Témoignage – “Comment nous sommes passés au mélangisme”

  1. Le mélangisme est une pratique sexuelle qui se démocratise de plus en plus ces dernières années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Captcha Reload

Navigation des articles