Comment dominer sexuellement un homme ?

Comment dominer sexuellement un homme ?

Vous aimeriez prendre les devants ? Pimenter votre vie de couple ? Et si vous preniez les rênes pendant vos ébats ? Voici comment dominer un homme au lit !

La domination sexuelle : pourquoi les femmes n’osent pas toujours ?

  • Plusieurs réponses à cela, à commencer par le manque d’habitude pour commencer, parce que mettez ça comme vous voulez, des siècles de domination masculine, ça laisse quelques traces dans les habitudes et la culture.
  • Ensuite, il y a la timidité des premières fois. Il faut dire que cette petite inversion des rôles n’est pas spontanée pour tout le monde.
  • Il y aussi un peu de pudeur, car dominer un homme sexuellement demande d’être un minimum à l’aise avec son corps et d’avoir confiance en soi.
  • Et puis, osons l’avouer, oui… Oui, parfois, sans nécessairement avoir envie de jouer les étoiles de mer pour autant, il peut aussi y avoir petit peu de flemme.

Et pourquoi elles devrait vraiment s’y mettre ?

  • Parce que cela permet d’exprimer pleinement ses fantasmes et ses envies (dans le respect mutuel of course).
  • Parce que cela permet à l’homme de goûter aux plaisir de jouer les objets sexuels.
  • Parce que l’homme aussi, sous ses dehors rustres et machos, est une petite chose fragile qui manque de confiance en lui. Alors quand c’est Madame qui lui ordonne : “Prend-moi comme une chienne !” et autres “Bouffe-moi les seins !“, il sait qu’elle ne fait pas semblant et qu’elle a VRAIMENT envie de lui.

Mais la domination, c’est quoi au fait ?

Eh bien déjà, ne nous méprenez pas : vous n’aurez pas besoin de démarrer avec une cagoule en cuir et un fouet pour dominer un homme. Car la domination (sexuelle en l’occurrence mais pas seulement) n’implique pas forcément de violence. En effet, ce n’est pas tant un rapport de force qu’un jeu mental. Un jeu qui commence donc dès le moment où vous prenez l’initiative et le contrôle. Et dans lequel il y aura bien sûr zéro abus et 100% de respect. La domination sexuelle doit avant tout servir votre plaisir mutuel.

Comment aborder le sujet ?

La première chose sera de poser le cadre de façon plus ou moins formelle selon la spontanéité du jeu. Cela peut aller du simple SMS dans la journée : ” Et si tu me laissais m’occuper de toi ce soir ?” à une conversation plus poussée sur les joies de la domination.

Dans tous les cas, un petit “jusqu’où je peux aller ?” ou encore un “Quelles sont les choses que tu ne veux vraiment pas que je te fasses ?” permettra de mettre au clair les limites de votre soumis et évitera ainsi les situations embarrassantes. Pensez aussi à un mot de sécurité si vous avez l’intention de vraiment vous lâcher, cela peut toujours être utile.

Et une fois dans le vif du sujet… ?

  • Première chose à faire pour vous, faire tout ce qu’il faut pour vous sentir à l’aise avec votre corps et en confiance : douche, make-up, tenue de dominatrice ou dentelles sexys, musique, … Peu importe tant que cela vous aide à trouver votre Mojo Baby !
  • Ensuite, prenez les devants. Débarquez dans le salon / la chambre / la cuisine / ou peu importe le lieu que vous avez choisi pour votre grand rodéo et commencez à le chauffer.
  • Ecoutez vos propres envies et dirigez-le vers là tout en utilisant un ton impératif. Montrez-vous directive. Par exemple ne lui dites pas : “J’ai très envie que tu me lèches” mais plutôt : “Je veux que tu me lèches jusqu’à ce que je hurle. Ensuite peut-être que je te laisserai me baiser…”
  • Entravez ses envies : il veut de lui-même vous embrasser, vous lécher les seins, le sexe ou autre ? Stoppez-le net dans son élan et faites lui faire autre chose, juste pour le plaisir de le frustrer. Par exemple, s’il s’approche de votre sexe pour le manger, arrêtez-le d’un “Non, pas maintenant.” puis sucez-le jusqu’à ce qu’il en frémisse. Alors seulement autorisez-le à vous dévorer d’un petit Maintenant tu as le droit de me lécher !
  • Contrôlez son plaisir : interdisez-lui de jouir tant que VOUS ne l’avez pas décidé (en étant un minimum conciliante quand même !) ou faites le jouir là où VOUS l’avez décidé. Par exemple sur vos fesses plutôt qu’en vous, sur votre poitrine plutôt que dans votre bouche, etc.
  • Utilisez des accessoires : foulards, masques, costumes si ça vous tente mais aussi cordes, godes et autres sextoys.
  • Utilisez le “dirty-talk” : soyez vulgaire dans vos expressions, ordonnez-lui de vous “bouffer la chatte”, demandez-lui s’il aime “votre bon boule”, dites-lui que vous voulez qu’il vous “défonce avec sa grosse bite” et autres petites douceurs bien salaces. Bref, lâchez-vous, vous verrez, ça fait du bien à tout le monde !
  • Choisissez des positions sexuelles qui favorise le rapport de domination : la base étant de jouer les cavalière sur son sexe. Empalez-vous sur lui et prenez le contrôle sur le rythme. Caressez-vous les seins ou le clito, ou exigez qu’il le vous fasse pour vous. Un peu plus hard, mais toutefois sublime, asseyez-vous (doucement) sur son visage pour qu’il vous lèche en profondeur.

Quelques rappels importants

Même si cela est évident quand on est libertin(e), ça va toujours mieux en le disant :

  • Respectez TOUJOURS les limites de votre partenaire (et les vôtres bien sûr).
  • Si votre partenaire utilise le mot de sécurité, arrêtez-vous immédiatement, même si vous êtes à deux doigts de jouir. Prenez le temps de voir si votre partenaire va bien et s’il a vraiment envie de continuer. Si ce n’est pas le cas, arrêtez immédiatement, sans lui faire ressentir aucune pression. Au contraire, occupez-vous de lui, avec douceur et respect, faites-lui un petit truc à manger, regardez un film, etc. Bref tout pour qu’il se sente de nouveau en confiance et apaisé après ce moment d’émotions fortes.
  • Si vous testez une nouvelle pratique (plaisir anal, utilisation d’accessoires, humiliations, …) allez-y toujours progressivement, sans quoi vous risqueriez de mettre votre partenaire mal à l’aise, voire même de lui faire mal tout court. Optez toujours pour la douceur dans ces moments-là et soyez systématiquement à l’écoute de son ressenti.

Et à présent que vous avez toutes les clés en main, Mesdames, bon rodéo !

Un commentaire sur “Comment dominer sexuellement un homme ?

  1. Wahou, quels bon conseils ! J’ai un partenaire qui n’aime pas du tout se laisser dominer mais… j’adore la position de la cavalière alors j’en use et j’en abuse. Je vais tester vos conseils sans tarder !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Captcha Reload

Navigation des articles