Témoignage : le plaisir d’une femme de candauliste

Témoignage : le plaisir d’une femme de candauliste

Mathilde est l’heureuse épouse d’un candauliste. Elle nous explique le quotidien de cette vie de couple pas comme les autres.

“La première fois que mon mari m’a parlé de son fantasme

de me voir me faire prendre par un autre homme, je suis restée complètement estomaquée ! Nous étions mariés depuis près de dix ans, nous connaissions depuis douze et jamais je n’aurais pu deviner qu’il avait ce genre d’envies. L’un comme l’autre avons été élevés dans des familles assez tradis, voire carrément strictes : un papa, une maman et une bonne grosse fidélité en guise de garde-fous. Je dois vous avouer qu’au début, je n’ai pas compris son envie et je n’ai pas trop su comment réagir.

Déjà parce que du moment où je lui avais dit “oui” je ne m’étais jamais imaginée avec un autre que lui et ensuite parce que c’était … Très étrange pour moi. Pourquoi voulait-il que je le trompe ? Notre couple avait déjà quelques difficultés, surtout avec le quotidien et nos trois enfants à nous occuper. Pourquoi voulait-il que je couche  avec d’autres hommes ? Je trouvais ça malsain.

Et puis, la graine qu’il avait semée dans mon esprit a commencé à germer.

Je me suis soudain autorisée à regarder les autres hommes, à fantasmer sur eux et parfois même, à m’imaginer avec eux dans des positions très intimes. Et j’ai réalisé que finalement, tout cela  me plaisait assez. Alors, de même que mon mari l’avait été avec moi, j’ai été honnête avec lui et lui ai raconté ces nouveaux fantasmes. J’ai bien mis l’accent sur le fait que ce n’était que ça : de simples pensées érotiques et pas forcément des envies concrètes. Il l’a accepté avec un grand respect et un enthousiasme plus grand encore ! Dès lors, sans jamais brusquer les choses, nous avons commencé à fantasmer à deux.

Nous nous inventions des scénarios pendant l’amour où de parfaits inconnus nous rejoignaient, nous regardions ensemble les autres hommes dans la rue et imaginions ce qu’ils pourraient me faire. Avant cela, je n’avais jamais perçu le fait de coucher avec un autre homme autrement qu’au travers le prisme de l’infidélité, la trahison et la jalousie. Mais avec ces nouveaux jeux, je découvrais une nouvelle facette de notre couple : l’idée de coucher avec un autre donnait une toute nouvelle dimension à notre sexualité, lui apporter une ouverture et un souffle nouveau.

Et comment pouvait-il être question de trahison ou de blesser l’autre puisque son plaisir passait par le mien propre. Mes fantasmes se sont alors complètement démultipliés. En me ramenant au centre de notre couple, mon mari m’a libérée.

Alors un jour, nous avons sauté le pas. Nous avons fait un trio.

Pour commencer, on s’est dit que ce serait déjà pas mal. Nous avons rencontré Mika, un charmant trentenaire, libertin aguerri et très respectueux et ça a été… Une nouvelle première fois ! L’impression de redécouvrir nos corps et celui des autres. C’était aussi troublant qu’excitant. J’étais rassurée d’avoir mon mari à nos côté et j’ai apprécié qu’il soit actif ce jour-là. Ça m’a aidée à me mettre en confiance. Comme le courant passait plutôt bien avec Mika, nous avons renouvelé l’expérience à plusieurs reprises. Et petit à petit, mon mari a commencé à se mettre à l’écart, en position d’observateur.

Je lis beaucoup de choses sur le candaulisme et il est vrai que moi-même au départ je ne comprenais pas cette position de cocu passif. Mais ce n’est pas comme cela  en réalité. Mon mari n’est pas cocu puisqu’il participe pleinement et volontairement à l’expérience. De plus, c’est une vision très simpliste de ne voir la sexualité qu’en terme d’actif et passif. Être candauliste, c’est bien plus complexe que cela. De la façon dont il me l’explique, pour lui c’est observer son objet de désir prendre du plaisir. C’est parfois guider ce plaisir même si ce n’est pas tout le temps. C’est enfin sentir les limites de ce lien qui nous unit, en prendre pleinement conscience et finalement lui redonner l’envie furieuse de me posséder et de m’appartenir à la fois.

Quant à moi, quel plaisir j’y prends ?

Comme je disais plus haut, les fantasmes de mon mari me place au centre de notre sexualité. Je me sens aimée, désirée et donc désirable. Depuis que nous avons commencé ces petits jeux, c’est comme si j’avais redécouvert mon corps et ma capacité à faire jouir un homme. Il y a le physique bien sûr, ça c’est que je fais avec nos amants. Mais il y a aussi le psychologique, la façon dont je vais exciter et donner du plaisir à mon mari. Je sais quelles positions prendre avec les autres pour le  rendre fou lui. Pour vous donner une idée, me voir me faire prendre, pour lui, c’est un peu comme regarder un porno mais avec l’actrice qu’il désire le plus au monde et qui se trouve connaître exactement le scénario de ses fantasmes les plus fous. En quoi peut-on qualifier de passif un homme pour lequel sa femme réinvente les meilleurs scènes porno ?!

Au final, cela fait maintenant deux ans que nous pratiquons ces jeux libertins. Nous avons beaucoup mûri dans nos jeux, notre approche et bien sûr notre sexualité. Notre couple a gagné en complicité et en confiance. Bien sûr le quotidien est toujours là mais globalement, nous nous sentons plus heureux et plus épanouis. Et je suis heureuse que nous ayons tous deux eu l’ouverture d’esprit suffisante pour sortir de notre zone de confort. Si j’avais un conseil à donner à ceux qui me liront, c’est celui-ci : osez parler de vos fantasmes à votre partenaire. C’est la première étape pour les voir se réaliser. Et quoi de plus merveilleux que de les vivre avec la personne que vous aimez ? “

 

7 commentaires sur “Témoignage : le plaisir d’une femme de candauliste

  1. Je viens de lire ce que vous avez ecrit, ma femme et moi même avons vécu cela comme votre couple et vous avez parfaitement decrit ce que moi son mari ressent et éprouve par rapport au candaulisme.
    Trés belle description.

  2. jeanluc le 22 mars 2017 à 16 h 20 min dit :

    Bonjour,

    Je viens de tomber sur votre témoignage, je n’ose pas dire par hasard car je suis en recherche de ce genre de récit.
    Je fantasme énormément sur le fait de voir ma femme se donner à un autre, devant moi et y prendre du plaisir.
    Nous sommes mariés depuis 22 ans, unis, amoureux et notre vie sexuelle fonctionne plutôt bien, à mon avis.
    Mais chez moi ça commence à devenir une véritable obsession, je n’ose pas lui en parler, de peur de la froisser; je la respecte trop et je ne voudrais pas lui faire de mal.
    En tous cas bravo à vous et de ce que vous osez, je crois que le couple à tout à y gagner comme vous l’avez dit si justement.

  3. Je suis un homme de 32 ans marié avec une femme de 27 ans, et pendant qu’on fait l’amour on imagine souvent des senrio echangiste et candauliste et elle me dit souvent qu’elle aimerait etre entouré de beaucoup d’homme pour lui fair l’amour sauvage et satisfaire entièrement son envi et ses fantasmes , ce qui m’excite beaucoup parce que moi aussi j’ai des fantasme intense de candaulisme, de la voir prendre du plaisir avec d’autres mec dans le cadre du respect et dignité et discrétion. Et le plupart du temps on regarde du porno fais maison pour plonger nos esprits dans cette pratique. Mais le problème c’est que apres avoir fait l’amour ensemble et que tout est refroidi on fai des regrets pour tout ce qu’on a imaginé et parfois pn se dit que c répugnant.
    Et a chaque fois qu’on fait l’amour on s’excite par les mêmes fantasme “candauliste et echangiste” et on regardant des scènes de porno
    Sa fai une année de mariage et on est pas arrivé a parler franchement sur ces fantasmes en dhor de l’excitation
    Pour moi c prce que j’ai peur qu’elle me respectera plus dans l’avenir
    Pour je ne sais pas
    Y a aussi le facteur de la société qui n’est pas tolérante et ouverte puis le problème de la religion du moment que nous sommes des musulmans
    J’aimerai bien que quelqu’un me donne des conseils pour arriver a la complicité absolu avec ma femme et assumer nos fantasme et pouvoir les réaliser

  4. De Kodjo le 17 juillet 2017 à 13 h 24 min dit :

    Jean Luc je suis comme toi. Je rêve de voir ma femme jouir dans les bras d’un autre homme mais je n’ose pas lui parler de mes phantasmes. Je suis presque sûr sûelle dira non. En même temps je rêve également de me retrouver dans la position de l’amant. J’espère pouvoir réaliser un jour ces 2 rêves.

    de Kodjo

  5. jopette le 26 août 2017 à 23 h 36 min dit :

    nous nous avons attendu 27 ans puis un jour j’ai parler de mes fantasmes a ma femme la premiere reaction fut assez negative puis un jour ou nous etions en vacance (deux ans plus tard) apres une soirée bien arroser avec des amies je lance en plaisantant ((et si on echanger nos femmes ce soir)) grande surprise pour moi j’ai entendu chiche de la part de ma femme mais aussi de la femme de nos amies surpris je regarde mon pote qui me dit si nos femmes veules alors ont a pas le choix je dit alors a ma femme tu plaisante ou pas ? elle me dit pas du tout a demain cheri premiere nuit d’echangisme qui nous a conduit tres vite vers le candaulisme qui nous rend tres heureux depuis et chaque année lors de nos vacances c’est l’echangisme avec nos amies pour moi c’est la seul femme avec qui je peut faire l’amour en dehort de ma femme pour ma femme c’est en moyenne une fois par mois que j’ai le plaisir de la voir prendre et me donner du plaisir avec un autre homme

    • quelle chance !d avoir une epouse aussi libertine apres avoir discuter avec elle ;et,pendant les vacances entre amis :enjouee avec un peu de boissons alcoolisees;c est le meilleur moyen pour devergonder les femmes: joyeuses;de vivre avec ce moyen de rire de s amuser;et de donner du plaisir! je suis presque malade de ne pas savoir si mon epouse m aurai fait cocu ou non:j aurai bien voulu ;mais,sobre et frigide;je pense quelle n est pu me faire cocu;malgre l avoir laissee seule avec des collegues:ou, un de ses employeurs:ca m aurai fait plaisir!qu elle en profite :elle, mariee pucelle et;moi:qui ai eu 2 FIANCEES AUPARAVANT/j aurai aime qu elle ai un amant de passage et aprecie,qu elle se donne et profite des plaisirs de l amour avec un autre homme ;meme,que j aurai pu la combler de baiser et de plaisir;la venerer, apres le plaisir pris avec elle et son amant!

  6. Bonjour ,
    Sommes un Couple Marié depuis de longues années , échangistes , Madame bi active .
    Apprécions les Rencontres entre Couples ,dont femme bi , comme les Trios H.H.F ou F.F.H .
    Depuis quelques années , j’adore le CANDAULISME , regarder ,entendre jouir ma Femme avec des Hommes et des Femmes m’excitent beaucoup .
    En mon absence , ma petite Cochonne se fait prendre , avec mon accord par des Couples ou Femmes et Hommes , elle me raconte le plaisir de ses ébats , j’en suis ravis .
    Quel plaisir de la savoir satisfaite sexuellement .
    Elle adore les Femmes ,cunnis entre elles .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Captcha Reload

Navigation des articles