Assumer ses fantasmes : les clés du sexe épanoui !

Assumer ses fantasmes : les clés du sexe épanoui !

Vous êtes plutôt paroles crues, bondage, soumission ? Ou alors échangisme, voire gang bang ? Tout le monde a des fantasmes, plus ou moins sages, et surtout plus ou moins inavoués ! Et pourtant, oser assumer ce genre de pensées permet de mieux se connaitre. Et les assouvir, de vraiment prendre son pied ! Mais comment assumer ses fantasmes face à ses partenaires ? On vous dit tout ici.

Libérez-vous du regard des autres !

Depuis quelques années, les séries télé et les films mettent en avant des parties de sexe de plus en plus débridées, avec des thématiques comme le bondage et la soumission par exemple. De quoi affoler nos sens, et surtout nous donner quelques idées … Pourtant, contrairement à ce qu’on pourrait penser, dans la réalité, il reste difficile d’oser assumer de tels désirs.

Vous vous revendiquez féministe à longueur de journée, et pourtant vous ne seriez pas contre une petite fessée de temps en temps ? Vous semblez être la fille sage de votre entourage, mais vous rêvez de gang bang ? Tout le paradoxe est là ! Les fantasmes sont par définition des pensées que nous ne maitrisons pas. De la même manière que vous craquez pour les grandes blondes, ou que vous aimez le chocolat, votre inconscient et votre corps ont des désirs plus ou moins originaux et plus ou moins normés que vous ne pouvez pas refouler.

Osez vous affranchir du regard des autres, pour assouvir vos fantasmes sans vous préoccuper de ce que la société peut en penser. La sexualité se pratique seul ou en petit (ou moins petit comité), ce n’est pas la peine d’en avertir toute la ville ! Vivez vos pratiques sexuelles comme vous l’entendez, avec vos partenaires, et ne vous préoccupez pas de ce que peut en penser votre voisin ! Sauf si vous fantasmez sur votre voisin bien entendu …

Dédiabolisez vos désirs inavoués pour oser laisser parler votre corps

Une fois libéré.e du regard des autres, il reste une étape à franchir pour assumer ses fantasmes : se libérer de ses propres blocages ! Nous l’avons dit plus haut : les fantasmes ne se choisissent pas. Vous auriez bon vouloir vous contrôler pour rester dans « la norme », votre cœur s’emballera toujours un peu plus que la normale lorsque votre mec vous attrapera les poignets un peu plus fermement que d’habitude. Et vous les hommes, vous banderez toujours un peu plus dur en voyant votre femme échanger des regards complices avec une de ses copines très sexy !

Mettez donc de cotés votre éducation peut-être un peu trop stricte en matière de sexualité, et vos jugements sur vous-même, pour accepter ce qui vous excite et pour oser l’assumer. Réaliser certains de ses fantasmes est le meilleur moyen de mieux se connaitre, pour une sexualité plus épanouie. Et ce qui se passe dans la chambre (ou la voiture, ou le club, ou la plage, les possibilités sont infinies !) reste dans la chambre ! Le lendemain, vous pouvez sortir dans la rue sans honte, personne ne saura ce que vous avez fait ! On vous complimentera surement cependant sur votre bonne mine et votre air épanoui, mais vous n’êtes pas obligés d’en expliquer la cause !

Assumer ses fantasmes : avec les bons partenaires, c’est plus facile !

Première étape avant de se lancer : se poser les bonnes questions. Il faut en effet faire la part des choses entre une envie profonde, un fantasme récurent, et un désir dicté par la société. Le SM, c’est tendance, et effectivement ça peut être très excitant ! Mais est-ce que vous en avez vraiment envie, ou est-ce que c’est un film à la 50 nuances de Grey qui incite à tester pour rester « à la mode » niveau sexe ?

De plus, tous les fantasmes ne sont pas à réaliser au pied de la lettre. Vous rêvez souvent d’être violentée, violée par des inconnus et ça vous excite. Oui ok, mais n’allez pas trainer dans une ruelle sombre, ce n’est pas la meilleure façon de réaliser ce fantasme ! Prévoyez plutôt une soirée coquine où vous expliquez à votre partenaire le scénario que vous aimeriez réaliser. Une fois le consentement clairement établi entre vous deux, lancez-vous, et profitez du moment !

Comme pour toutes les envies et les pratiques sexuelles, assumer ses fantasmes est beaucoup plus facile avec les bons partenaires. Que ce soit un.e inconnu.e dans un club libertin avec qui le feeling passe bien, ou votre partenaire récurrent qui souhaite vous faire plaisir, si vous sentez que le moment est propice à la réalisation d’un de vos fantasmes, n’hésitez pas à lui en parler à cœur ouvert. Tout est avant tout une histoire de confiance et de respect. Ce fantasme aiguise la curiosité de votre partenaire ? Parfait, lancez-vous ! Et sans penser au lendemain …

Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Captcha Reload

Navigation des articles