Candaulisme : tout savoir sur ce fantasme !

Candaulisme : tout savoir sur ce fantasme !

Le candaulisme, quésaco ? Derrière ce nom qui peut vous paraitre un peu abstrait se cache une pratique courante dans l’univers du libertinage. Et un fantasme qui se retrouve chez de nombreux hommes et couples ! Alors, envie d’en savoir plus ? On vous dit tout ici sur le candaulisme !

Un peu d’histoire : qu’est-ce que le candaulisme ?

Commençons par une petite définition : le candaulisme est le fait de prendre du plaisir à voir, ou à imaginer, son partenaire s’envoyer en l’air avec un autre, extérieur au couple. Dans la pratique, ce sont souvent les hommes qui offrent leur femme à un autre, et qui prennent leur pied à voir cette scène. Leur partenaire, épanouie dans le plaisir, c’est vrai que c’est assez excitant !

Le candaulisme n’est pas une pratique récente à l’initiative des libertins. Il puise son origine dans l’histoire du roi Candale, qui souhaitait honorer la beauté de sa femme Nyssia en la montrant nue à l’un de ses officiers, Gyrès. Son épouse, humiliée, demande alors à Gyrès de choisir entre tuer son mari ou se suicider. Il choisira bien entendu la première solution, et fit de Nyssia sa reine.

Sans en arriver à ces extrêmes à chaque fois (et heureusement !), le candaulisme est devenu au fil du temps une pratique où l’idée de la femme est offerte par son partenaire, pour leur plus grand plaisir à tous les deux. Cette pratique oscille alors entre les plaisirs du voyeurisme et de l’exhibitionnisme, et une certaine forme de masochisme à voir sa femme s’éclater avec un autre que soit. Mais pas question pour autant de voir la femme comme une soumise qui accepte tout pour son mec ! Les femmes peuvent aussi être très excitées à l’idée d’être espionnée par leurs partenaires pendant qu’elles les « trompent », et de savoir qu’ils n’en perdent pas une miette. Elles sont aussi souvent excitées par l’image de la femme « prêtée à un autre » par leur conjoint, un peu comme un trophée qu’il voudrait mettre en valeur. Vous l’aurez compris, le candaulisme se pratique bien à deux, dans un consentement mutuel et pour le plaisir du couple.

Le candaulisme peut se pratiquer de plusieurs façons. Dans la version la plus classique, le couple choisi un partenaire, plutôt un homme. Lui et la femme s’envoient en l’air, devant l’officiel, qui n’en perd pas une miette. Il ne participe vraiment pas à la partie de sexe, il se contente de les observer (et de se masturber si la température monte vraiment trop !). Une variante veut que l’homme ne participe pas à la soirée de sa partenaire, mais que celle-ci lui raconte dans les détails ce qu’elle a fait avec un autre. Il est alors excité par la seule pensée d’imaginer sa femme avec un autre. Enfin, dans une version plus hard, la femme et son amant sont dans un rapport de domination avec l’officiel. Ils le provoquent pendant qu’ils s’envoient en l’air, voire l’humilient. Cette pratique est moins répandue, et réservée à ceux qui aiment le sexe SM.

Comment se lancer dans le candaulisme ? Nos meilleurs conseils !

Candaulisme : tout savoir sur ce fantasme

Le candaulisme, comme toutes les pratiques libertines, n’est pas quelque chose qui s’improvise dans un couple. Pour tenter cette expérience et réaliser un fantasme sans risquer une crise de couple, il est important de commencer par bien en discuter avec son partenaire, qui doit être aussi excité que vous par cette idée !

Premier conseil que l’on pourrait vous donner, et qui est valable dans toute nouvelle pratique sexuelle : demandez à votre partenaire ce qu’elle pense de cette pratique. Le candaulisme est en majorité une demande des hommes, même si les femmes y prennent du plaisir. Si cette pratique vous tente, posez la question à votre partenaire : l’idée ne viendra pas d’elle ! Elle semble partante ? Parfait ! Discutez-en donc tranquillement, tous les deux, pour connaitre son désir, la façon dont elle voit les choses, … Parlez de votre envie de la voir avec un autre homme, sans jalousie. Dites-lui que vous voulez la voir encore plus épanouie ! Pensez aussi à définir des limites à votre expérience. Par exemple, des pratiques qu’elle n’acceptera pas d’un autre (sodomie, sexe sans capote, …), ou le fait de toujours choisir ensemble son amant d’un soir.

Lorsque vous êtes vraiment décidés à passer à l’acte tous les deux, vient le moment d’organiser votre soirée. Pour cela, nous vous conseillons 2 solutions : organiser une soirée chez vous, ou vous rendre dans un club libertin. Pour les débutants en libertinage, nous vous conseillons de choisir un partenaire qui a déjà de l’expérience. Cela vous permettra d’être plus à l’aise une fois le moment de passer à l’acte. Parce que oui, on a beau être très excités par l’idée, quand vient le moment de se lancer, les choses peuvent être un peu compliquées à démarrer ! Un partenaire expérimenté lancera les festivités sans vous brusquer, et vous donnera l’occasion de vous lâcher pour passer une bonne soirée. Si vous êtes du genre spontanés, et que vous aimez vous laisser porter par les opportunités, vous pouvez vous rendre dans un club libertin. Là, autour de quelques verres, vous rencontrerez très certainement quelqu’un avec qui le feeling passera bien, et qui se proposera de vous aider à réaliser votre fantasme. Si vous préférez être dans un environnement que vous connaissez et avoir un peu plus le temps de discuter avec votre partenaire d’un soir, vous pouvez organiser une soirée chez vous. Pour cela, vous pouvez choisir l’une de vos connaissances pour cette soirée, ou faire une rencontre sur un site spécialisé. Attention toutefois, si la soirée tourne court, ça peut être difficile de faire comprendre à ce quasi inconnu qu’il est temps de rentrer chez lui ! Echangez bien tous les 3 sur vos attentes respectives avant de vous engager dans cette soirée !   Enfin, le moment venu, lâchez prise : vous réalisez votre fantasme, ce n’est pas le moment de penser à votre jalousie ou de vous dire que votre partenaire a l’air de beaucoup plus s’amuser qu’avec vous ! Vous êtes deux à passer ce bon moment ensemble, alors pensez juste à prendre votre pied. Comme vous l’aviez imaginé …

Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Captcha Reload