Petit guide du plaisir masculin

Petit guide du plaisir masculin

L’homme, sous ses dehors parfois un peu rustre et mono-tâche, est en réalité un être complexe, doué de sensibilité. C’est pourquoi, le faire jouir – le faire BIEN jouir – peut parfois s’avérer plus compliqué qu’il n’y paraît. Voici quelques conseils donnés par des sexologues (mâles) pour donner des orgasmes dignes de ce nom à un homme !

Mesurer l’intensité de l’orgasme masculin

Si certains hommes, rares, sont capables de verbaliser ce qu’ils ressentent (ô joie, ô petit pois !), le plus souvent, la seule jauge que l’on ait, c’est l’échelle du grognement. Pourtant, sachez-le, pour les hommes, comme pour les femmes, les orgasmes sont à intensité variable. Et l’idée, ce n’est pas de lui donner la sensation de s’être fait vidangé. Non, l’idée, c’est de le secouer jusqu’à la moelle épinière, lui procurer une explosion des sens. C’est ce dont nous allons parler aujourd’hui. Un petit avertissement avant de commencer, certains conseils peuvent paraître surprenants voire même contradictoires. C’est normal, comme nous le disions précédemment, l’homme n’est pas toujours aussi simple qu’il y paraît et si vos techniques et compétences peuvent jouer, parfois c’est avec son humeur et des questions de bon timing qu’il vous faudra composer. Finalement, le gros challenge ici, c’est d’arriver à mixer un peu tout ça, au jour le jour et surtout au cas par cas ! Vous ne pensiez tout de même pas que ça allait être simple ?

Love me tender

L’un des plus grands secrets au sujet de l’orgasme masculin, c’est qu’il révèle les hommes dans toute leur vulnérabilité. Ce qui les rend particulièrement sensibles à leur environnement. Un tracas au travail, et votre partenaire aura du mal à jouir. Alors pour peu qu’en plus il se mette un peu la pression pour jouir à tout prix…Bonjour les dégâts !

[Spoiler alert] : croyez-le ou non mais les hommes ont autant besoin que les femmes d’amour, d’acceptation et d’intimité. Et c’est au moment de l’orgasme que ces trois besoins fondamentaux sont le plus exposés et que l’homme se retrouve émotionnellement à nu. Alors pour le faire bien jouir, commencez par le faire se sentir en sécurité, accepté, voulu, désiré, aimé.

Comment ? Déjà en le lui disant : je t’aime, je te veux, prends-moi, je t’adore, baise-moi,… Ensuite en le lui montrant : par exemple en lui attrapant les fesses quand il est en vous, comme si vous vouliez ne faire plus qu’un avec lui. Bref, tout ce qui peut vous aider à partager un moment de vraie intimité.

Ce soir, c’est ton soir !

Un bon orgasme pour un homme est l’équivalent sexuel d’une bonne bière après une journée de travail : une récompense. En effet, de nombreux hommes prennent le plaisir de leur partenaire comme un but à atteindre, faisant passer leur propre jouissance en second. Or si cela est tout à fait admirable (bien qu’il y ait souvent une question d’ego cachée là-dessous), en faisant cela, ces Messieurs se privent d’un certain lâcher-prise, pourtant nécessaires pour des orgasmes plus forts pour eux.

Alors comment aider votre partenaire à vraiment lâcher prise ? Deux solutions :

  • Lui dire, que ce soir, c’est son soir ou que “celle-là, mon chéri, elle est rien que pour toi, alors vas-y, ne pense pas à moi, fais uniquement ce que toi tu as envie de faire, ce qui te fais plaisir”. Cette simple “autorisation” peut suffire pour certains hommes…
  • … Mais pas pour tous ! Une solution encore plus radicale pour ceux qui ont vraiment beaucoup de mal à lâcher prise (et on les comprend…), c’est de carrément prendre les rênes. Si votre partenaire est dans ce cas, mettez-le sur le dos et chevauchez-le en ne vous concentrant que sur son plaisir.

L’idéal bien sûr, c’est que chacun à votre tour, vous deveniez le professeur de ces délicieuses leçons sur l’art de l’orgasme.

Plantez une graine d’orgasme dans un terreau d’abstinence

N’importe quel homme qui vient de passer une semaine sur les routes vous le dira : l’abstinence est le meilleur aphrodisiaque au monde ! Ceci dit, même sans road trip, il est possible de recréer cet état d’esprit et cette envie de faire l’amour-là-de-suite-maintenant-ou-je-exploser. Un sein “accidentellement” dévoilé le matin avant qu’il parte au travail, un appel téléphonique lascif au déjeuner, … Bref, plantez dans la journée une petite graine de sexe et vous la verrez fleurir dans un orgasme explosif le soir.

Prolongez le temps de jeu… Aussi longtemps qu’il tiendra !

Encore une fois, c’est de la biologie pure. Plus les préliminaires sont longs, et plus la tension musculaire s’accroît, engorgeant ainsi la région génitale et entraînant une pression de plus en plus forte. Or plus cette pression est forte, plus le plaisir sera grand au moment de tout relâcher car les contractions auront tendance à être plus fortes ou à durer plus longtemps. Du bonheur en barre quoi.

Aidez-le à durer plus longtemps

Toujours dans la lignée de ce qui vient d’être dit, le plus longtemps le sexe dure, le meilleur sera l’orgasme de Monsieur (et le vôtre aussi par la même occasion). Mais la durée peut être parfois un peu délicate à tenir. Pour l’aider, vous pouvez commencer par ralentir les choses avec du sexe lent et langoureux, prendre des périodes de temps off pour ralentir un peu les choses (mais cela demande une sacrée discipline !), rester au-dessus ou encore tenter une technique de pression. Pour ce faire, juste avant qu’il ne vienne, placez votre pouce d’un côté de la base de son pénis et votre index et majeur de l’autre côté, puis serrez. Puis, recommencez ensemble la délicieuse ascension du plaisir.

D’autres petites astuces pêle-mêle

  • Le torturer (gentiment) en arrêtant juste avant qu’il ne vienne puis en reprenant les festivités…
  • Réveillez-le avec un quickie: rien de tel que du sexe sans pression au réveil !
  • Variante – surprenez-le avec un quickie: rien de tel que du sexe impromptu !
  • Explorez les zones interdites : ah les merveilles que peut produire une petite stimulation anale…
  • Respecter le moment sacré : pas d’interruption pendant qu’il jouit s’il vous plait !
  • Parlez de sexe : les couples qui parlent ouvertement de leurs envies et partagent leur ressenti ont tendance à avoir des relations sexuelles de meilleures qualités… Et donc de meilleurs orgasmes.
  • Bonus – Gardez vos chaussettes : oui, ça peut paraître surprenant, mais selon une étude, les pieds froids seraient très mauvais pour l’orgasme. Alors, on ne sait jamais, ça vaut peut-être le coup d’essayer !
Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Captcha Reload

Navigation des articles