Le slow sexe et ses vertus

Le slow sexe et ses vertus

Dans notre vie quotidienne où tout va à 100 à l’heure, on oublie parfois que le sexe est un moment à part de notre journée. On prend alors son pied avec une routine agréable certes, mais pas très connectée à ses sensations. Et si on ralentissait le rythme ? On vous dit tout sur le slow sexe et ses vertus.

Le slow sexe : pourquoi est-il bénéfique aux couples ?

Le slow sexe est une pratique sexuelle de plus en plus en vogue. Son principe ? Ralentir le rythme et se détacher de ses objectifs de performance pour se reconnecter à ses sensations et à celles de son partenaire.

Avec le slow sexe, le couple prend un vrai moment à lui, une parenthèse idéale pour renouer le contact et se retrouver. L’idée est de retrouver les sensations des débuts, où on découvrait le corps de l’autre et où on voulait l’apprendre par cœur. Le sexe dure alors des heures, avec des moments d’excitation intense, des moments plus tendres, des moments où les souffles se mélangent et des moments où on se regarde droit dans les yeux … On redécouvre l’autre, on prend le temps de reconnaitre son odeur et son goût, bref, on profite vraiment du moment !

Le slow sexe est donc bénéfique pour les couples car il permet de renouer le dialogue. Il est aussi un moment où on se rappelle pourquoi on a choisi l’autre. Véritable moment d’échange entre les partenaires, il permet de sortir de la routine. L’orgasme est alors presque secondaire. L’important est tout ce qui se passe avant, et que ça dure le plus longtemps possible…

Nos 5 conseils pour ralentir le rythme

Conseil #1 : Créer l’ambiance sexe bien avant le début de la soirée

Le slow sexe commence bien avant la soirée sexe en elle-même. L’idée justement n’est pas de se sauter dessus dès que vous avez une minute de libre, mais bien de faire monter le désir, lentement mais surement. Pour se mettre en condition pour une soirée sexe prometteuse, commencez à exciter votre partenaire dès le début de la journée, par des textos un peu coquins si vous êtes à distance, ou par des mots doux et subtils si vous passez la journée avec elle. Dites-lui à quel point vous la trouvez jolie aujourd’hui, caressez-lui tendrement la nuque lorsqu’elle passe près de vous, … bref, montrez-lui qui vous la désirez !

Vous pouvez aussi lui proposer une activité romantique, comme une balade, un pique-nique, voire une sieste (pas de sieste coquine, attendez le début de la soirée pour ça !). Un moment partagé en couple est idéal pour sortir du quotidien et faire monter lentement le désir. Si votre partenaire est réceptive à ce genre d’attention, vous pouvez aussi lui proposer une lecture ou un film érotique. De quoi passer une après-midi coquine, avant une soirée hot !

Conseil #2 : Oublier le donnant/donnant

Dans le slow sexe, on écoute ses envies du moment et on fait ce dont on a vraiment envie. On oublie alors le donnant/donnant : « je t’ai fait un cunni, tu me dois une fellation » n’a pas lieu d’être. Prenez le temps d’exciter votre partenaire avec les gestes qu’elle aime, faites-lui ce dont vous avez envie, sans penser à la réciprocité. Si elle aime ce que vous lui faites, et si elle est vraiment excitée, elle aura l’idée de vous rendre la pareil toute seule de toute façon …

Conseil #3 : Faire durer les préliminaires

Au quotidien, on zappe souvent les préliminaires. Un quart d’heure de libre entre le coucher des enfants et le début du film du soir et hop, on se retrouve sous la couette pour rentrer directement dans le vif du sujet.

Ici, le principe est tout autre : plus c’est long, plus c’est bon ! Lancez-vous dans le slow sexe un soir où vous avez vraiment du temps pour vous et votre couple, donc ! Faites durer les préliminaires au maximum, en commençant par des massages et des caresses sur tout le corps, puis en vous dirigeant de plus en plus vers les zones érogènes de votre partenaire. Soufflez le chaud et le froid en ralentissant parfois le rythme pour permettre à votre partenaire de reprendre ses esprits et d’être bien ancrée dans le moment présent.

Conseil #4 : Écouter ses sensations

Le slow sexe se doit d’être vécu comme un moment à part, loin de la routine sexe habituelle, où vous prenez vraiment le temps de vous reconnecter à vos sensations et à celles de votre partenaire. Et pour ça, l’important est de prendre son temps ! Vivez votre partie de jambes en l’air en pleine conscience, en écoutant chacune de vos sensations à tous les deux. Ecoutez vos souffles qui s’accélèrent et se mélangent, sentez le contact de votre peau avec celle de votre partenaire, vos frissons et la chaleur qui s’en dégage. Profitez de l’odeur du parfum au creux du cou de votre amante, de l’odeur de sa sueur, … Tous vos sens sont en alerte, et vous prenez alors vraiment conscience de l’acte que vous êtes en train de vivre. De quoi booster votre libido à son maximum !

Conseil #5 : Obéir à ses propres envies

Souvent, nous obéissons à une routine sexe bien ancrée, par habitude et par mimétisme avec les normes sociales actuelles. Le sexe se résume alors à un échange fellation/cunni puis à une levrette vite fait bien fait. Oui c’est excitant, et si votre couple prend son pied régulièrement avec ce schéma c’est parfait. Cependant, il est bon parfois de se demander ce qu’on aime vraiment, et ce qui nous fait réellement plaisir. Écoutez vos envies et celles de votre partenaire, et posez-vous ensemble des questions pour savoir ce qui vous excite là, maintenant, à l’instant T. De quoi très vite oubliez votre routine habituelle…

Alors, tentés par le slow sexe ?

Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Captcha Reload

Navigation des articles