Les hommes préfèrent… Les vraies cochonnes !

Les hommes préfèrent... Les vraies cochonnes !

La société vous ment. On vous dit des hommes qu’ils aiment les saintes Nitouche, leur candeur de princesse en détresse, leurs robes blanches immaculées (comme la conception, oui) et leur air de ne pas y toucher. La réalité est toute autre : mijaurées de tout bord, coincées du string et autres dictatrices de la braguette NE FONT PAS fantasmer les hommes. Pas-du-tout. Les hommes, ce qu’ils aiment, ce sont les femmes qui aiment le sexe, qui aiment vraiment ça. Les hommes ce qu’ils aiment, ce sont les vraies cochonnes !

Oubliez le fameux  le complexe de la Madone et de la Putain

En général, les hommes aiment le sexe. Ils aiment vraiment beaucoup ça. Et ils y pensent souvent. Le seul souci, c’est que certains ont encore du mal avec le concept de la bouche qui embrasse leurs enfants le matin alors qu’elle leur avalait goulûment le gland la veille au soir. Les deux images ont comme qui dirait du mal à se superposer dans leur esprit.

Non pas qu’ils n’aiment pas les cochonnes, hein. Ils les adorent en réalité ! Ils en feraient même leur encas quotidien s’ils le pouvaient ; et le dîner avec. Mais surtout pas le petit déj ! Non, le petit déj est réservé à la Maman, cet idéal de perfection, cette image absolument inatteignable de la femme douce et aimante et tendre et candide ; un peu comme la leur quoi.  Mais les cochonnes alors ? Eh bien, ils en font leurs maîtresses. Mais surtout pas leur femme !

Alors au lieu de vous tournicoter les mélanges à savoir comment réussir cet exercice d’équilibriste – être la maman et la putain – posez-vous plutôt la question en sens inverse : qui voulez-vous attirer ? Un brave garçon à peu près équilibré qui a compris qu’on vivait en 2018 et qu’une femme “bien” peut aimer le sexe ? Ou un pauvre type qui recherche l’ersatz de sa mère pour la tromper avec la première cochonne venue ? #TapeDansLeFondJeSuisPasTaMère

Mais au fait, pourquoi les hommes aiment-ils les vraies cochonnes ?

Donc, comme on le disait précédemment les hommes aiment beaucoup, beaucoup, BEAUCOUP le sexe. Les femmes aussi, mais comme expliqué précédemment, moralement parlant, ça a longtemps posé un problème. Donc elles ont appris à mieux le cacher, voire carrément à s’en détacher. Et certaines ne sont tout simplement pas “éduquées” à aimer ça (mais c’est un autre sujet) Du coup – et ici , on va encore faire dans de la grosse généralité qui tâche – dans un couple, c’est souvent l’homme qui est demandeur de sexe. Et si ça peut-être pénible pour sa compagne d’être ainsi constamment sollicitée, c’est franchement lourd pour les hommes de devoir toujours être celui prend les initiatives.

Rien de pire que l’étoile du samedi soir qui cède à son compagnon sans réelle envie. Ceux qu’aiment les hommes, ce sont les femmes qui prennent elles aussi des initiatives parce qu’alors, ils se sentent désirés. Et on touche là à la clé du truc. Se sentir désiré. Car si nos amis les hommes sont très visuels en matière de sexe, ils sont aussi très cérébraux ! Le meilleur moyen de le faire bander ? Lui montrer que vous avez envie de sexe.

Le radar masculin à fausses cochonnes

Oui, parce que lui montrer que vous avez envie de sexe, c’est bien. Mais faire semblant de, juste pour lui faire plaisir, ou pire essayer de copier la caricature de magazine (vous savez celle qui a 40 orgasmes par jour, ceinture marron de méditation et PDG d’une start-up so green ?), ça ne sert à rien. Déjà, parce que pour vous, ça ne doit vraiment pas être sympa comme situation. Sérieux, lâchez la pression. La nana du magazine, n’existe pas. (Et en plus elle est photoshopée !)

Et puis surtout, la plupart des hommes le remarquent assez rapidement quand une femme fait semblant d’aimer le sexe. Et autant vous dire que l’image de la nana qui se la joue cochonne mais qui ne l’est pas du tout, ne cautionne pas et n’assume pas du tout, ça ne vend pas du rêve ! Mieux vaut jouer carte sur table dès le départ : vous avez droit de ne pas aimer le sexe ou de ne pas l’aimer autant que votre compagnon. Mais en étant honnête avec vous-même – et lui, vous vous éviterez à tous deux une certaine déception. C’est un peu comme si on vous vendait un voyage aux Seychelles et que vous atterrissiez à l’île de Ré. C’est très bien l’Île de Ré : reposant, agréable, des paysages sublimes, bref, plein de qualités. Mais quand on s’attend aux Seychelles, ça fait pas pareil…

Comment devenir une vraie cochonne ?

Vous aimez un peu le sexe mais pas tant que ça et vous aimeriez vous libérer un peu plus sur le sujet ? Alors la première chose, c’est que ça ne doit pas être par obligation. Ça ne peut pas fonctionner ainsi car le sexe est une affaire désir et de plaisir. Désir de vous ouvrir, plaisir de découvrir.

Commencer par vous instruire en lisant par exemple des articles et témoignages sur les pratiques qui vous dégoûtent a priori. Il y a de fortes chances que l’image que vous en avez évoluent à la lecture de certains textes, voire même que certains verrous se débloquent.  C’est en essayant de voir les choses autrement – et en prenant du plaisir à la faire – que vous deviendrez une experte du sexe. Ah et la mise en pratique aide beaucoup aussi. N’hésitez pas à inclure votre compagnon dans votre démarche.

Quelques trucs et astuces :

  • Lorsque vous aimez une position ou une pratique, faites-le lui savoir par quelques gémissements. Et pour ne pas tomber dans la caricature de film X, le mieux est encore de vous entraîner pendant que vous vous masturbez seule : laissez-vous alors aller, gémissez sans pression, ni embarras. Vous voyez ce que ça donne ? Bon ben pareil avec votre homme, ni plus, ni moins.
  • Toujours lorsque vous appréciez une position, accompagnez le mouvement de votre corps : bougez vos fesses lors d’une levrette, serrez son sexe avec le vôtre, cambrez vos hanches, …
  • Prenez des initiatives. Glissez-lui quelques mots cochons à l’oreille, décrivant des scénarios tout aussi cochons… A conditions que ces scénarios vous excitent vous-même !
  • Lorsque vous le sucez, imaginez que vous embrassez langoureusement sa bouche : sentez la texture de son gland sur votre langue, sa douceur, sa chaleur, sentez sa verge se raidir, réagir sous vos caresses, soyez attentive à ses gémissements… Si ce n’est pas déjà le cas, ces quelques astuces vous aideront à apprécier d’avantage cette pratique ce qui s’en ressentira fortement car les meilleures pipes seront celles que vous ferez en prenant vous-même votre pied !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Captcha Reload

Navigation des articles