Ma petite orgie pour débutants

Ma petite orgie pour débutants

Orgie, partie fine, plan à 4, à 10 ou même 40, peu importe le nom que vous lui donnez. Vous avez décidé d’oser et vous allez franchir le pas de la pluralité sexuelle ! … Mais vous ne savez pas trop comment vous y prendre… Pas de souci. Voici quelques clés essentielles pour une première réussie. Suivez le guide !

Règle numéro une : accorder ses violons

Le libertinage révèle le meilleur comme le pire dans un couple. Ainsi il est primordial, avant même de vous lancer dans l’aventure, d’y aller soudés et complices. Sans quoi, votre couple ne résistera pas.

  • Commencez donc par parler de vos envies et fantasmes mutuels : inviter une tierce personne ? Se joindre à un autre couple ? Deux autres couples ? Plus ?
  • Validez que l’autre est à l’aise avec vos envies et vice-versa. Monsieur peut par exemple être d’accord pour satisfaire les envies de pluralité masculine de Madame mais ne pas être encore prêt pour lui offrir le Gang Bang de ses rêves. Et si vous partiez plutôt sur un trio FHH ?
  • Parlez enfin des limites de chacun : iriez-vous jusqu’à de l’échangisme (avec pénétration) ou vous “contenteriez-vous” de mélangisme ? Accepteriez-vous une relation bi ou cela vous rebuterait-il ? Seriez-vous toujours à l’aise avec un “grand” nombre de partenaires ou préfèreriez-vous commencer “light” ?

Règle numéro deux : préparer le terrain

Une fois que chacun est bien conscient des attentes mais aussi des freins de l’autre, passez à l’offensive en déterminant le lieu de vos ébats :

  • Un club ou un sauna peuvent-être intéressants pour une première fois, en ce sens que vous pouvez tout à fait y aller en simples voyeurs et profitez des installations (pistes de danse pour l’un, jacuzzis pour l’autre). Et si une fois sur place, l’ambiance vous séduit, alors il sera toujours temps de vous jeter à l’eau. Les coins câlins accueilleront votre timidité à moins que vous ne soyez déjà suffisamment à l’aise pour rejoindre d’autres couples…
  • Vous pouvez aussi vous joindre à une soirée libertine privée telles qu’en organisent certaines agences spécialisées. Elles ont souvent un thème et peuvent-être payantes ou non.
  • La petite orgie entre amis peut être aussi très conviviale et par certains aspects, moins stressante pour une première fois. Commencez par un bon repas entre personnes (libertines) que vous appréciez et laissez le hasard et les affinités déterminer la suite des événements…
  • Enfin choisissez le type de soirée : couples ou mixtes ? (C’est-à-dire réservée exclusivement aux couples ou ouverte aux célibataires).  Cela renvoie à la question des violons accordés mais encore une fois il est très important d’être sur la même longueur d’ondes.

Règle numéro trois : bien choisir ses camarades de jeux

Ma petite orgie pour débutants

Ensuite, bien sûr vous pouvez choisir de faire vos premiers pas à deux débutants et vous faire votre propre expérience par vous-mêmes. Néanmoins il est plus rassurant et agréable de surcroit d’être accompagné par un ou des cavalier(s) expérimenté(s). Ainsi quelque soit votre choix de terrain, commencez d’abord par discuter en MP avec d’autres couples sur nouslibertins.com par exemple. Rencontrez-vous à plusieurs couples, en terrain neutre et pour des occasions casual (un déjeuner, un dîner,etc.) Le but n’est pas de se déshabiller mais de rencontrer d’autres gens aux mêmes sensibilités que les vôtres. Voyez avec qui vous sympathisez et si le feeling passe, suivez le mouvement pour la suite des festivités (rendez-vous en soirée par exemple). L’avantage c’est que vous serez sûrs de sortir avec des gens bien, en qui vous avez confiance et qui vous plaisent.

La règle d’or : ne jamais se forcer, ni forcer l’autre

Sans quoi vous courrez à la catastrophe ! Car il n’est rien de pire que de subir un acte sexuel. Alors avant de sauter le pas, mettez cartes sur table : pas de fausse pudeur, pas de cachotterie, parlez-vous librement avant et pendant la soirée et bien sûr débriefez régulièrement. Car n’oubliez : votre couple passe avant tout.

Témoignage

C’est en respectant ces quelques règles que Yohann, libertin confirmé de 36 ans, décide un jour d’offrir une partie carrée à sa jeune partenaire de jeu, Julie, 24 ans. Celle-ci, bien qu’ouverte d’esprit n’a jamais franchi le cap de la pluralité, ni de la bisexualité. “Bien sûr j’avais déjà embrassé des filles avant, pendant des soirées à la fac tout ça. Mais même si on y met la langue, qu’on se frotte un peu histoire d’exciter les hommes autour et que c’est assez sex, c’est pas comme… Aller plus loin ! Franchement, j’étais un peu nerveuse, même si l’idée me plaisait quand même assez…”

Yohann a donc fait les choses bien. Il a d’abord donné une soirée tranquille chez lui, en réunissant plusieurs de ses connaissances libertines. Cela a permis à Julie de voir avec qui elle avait des affinités. Ensuite, il a réitéré son invitation au couple choisi par la jeune femme. Puis c’est après un bon repas, accompagné d’excellent champagne et de jeux coquins que l’ambiance a commencé a se réchauffer. Julie se rappelle notamment d’un gage un peu plus osé où elle devait déshabiller l’autre jeune femme en mettant la bouche partout où elle mettrait les mains : “J’ai commencé par dégager les cheveux de sa nuque, d’une main d’abord puis forcément, je l’ai embrassé. Ensuite j’ai déboutonné sa chemise, et partout où je la touchais, je suivais encore avec la bouche. Quand j’ai dégagé ses seins de soutien-gorge et que j’ai commencé à passer la langue sur leur pointe, c’était le truc le plus hot que j’avais jamais fait… Enfin, jusqu’à ce moment là !”

Après une nuit des plus torrides, le couple invité les a quitté au petit matin, épuisé mais enchanté. Et Julie de nous raconter : C’était tellement spontané et naturel entre nous. On faisait juste des choses qu’on aimait, sans prise de tête ou rien et c’est ça qui était génial !” Depuis cette fameuse nuit, Yohann et Julie ont renouvelé l’expérience plusieurs fois, pour le grand plaisir de la jeune femme qui avoue avoir parfois encore un peu le trac. “Mais ça fait partie du jeu et de l’excitation !” conclue-t-elle, un immense sourire aux lèvres.

Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Captcha Reload

Navigation des articles