Témoignage : ma toute première expérience du mélangisme

Témoignage : ma toute première expérience du mélangisme

Nous sommes de retour avec notre rendez-vous mensuel, où nous vous donnons la parole, pour vous permettre de nous raconter vos plus belles expériences libertines. Aujourd’hui, nous laissons ce blog à Daphné, qui nous parle de sa première expérience du mélangisme. C’est parti !

Mon expérience mélangisme : le hasard total !

Commençons par dresser un rapide portrait de moi, car cela va vite vous expliquer mon état d’esprit lorsque je me suis retrouvée à réaliser ma première expérience libertine. Je m’appelle Daphné, je suis un trentenaire plutôt posée, avec mon conjoint Damien depuis 6 ans. Nous avons toujours eu une sexualité plutôt classique, épanouissante mais tranquille. Comme nos jobs respectifs. Comme notre appartement décoré avec soin. Bref, l’année de nos 30 ans, nous étions un peu le cliché du jeune couple : citadins, festifs, installés. Et puis… et puis nous avons rencontré ce couple qui nous a ouvert les yeux sur nos fantasmes. C’était à une soirée de boulot de mon conjoint. Champagne, petits fours, plutôt guindée. Il voulait me présenter l’un de ses collègues, arrivé depuis peu dans sa boîte. Cet homme s’appelait Nicolas. Il était charmant, brun et plutôt baraqué. Très drôle aussi, avec beaucoup de charisme. Sa femme, Julie, était elle aussi particulièrement sympathique. Nous avons passé la soirée à discuter, à échanger sur tous les aspects de nos vies, de la politique au féminisme, du prix des loyers parisiens à nos envies de vacances. Je ne saurais pas expliquer pourquoi, mais nous étions tous les quatre, alors que l’on se rencontrait pour la première fois, très à l’aise, comme si nous nous connaissions depuis toujours. Moi, plutôt réservée d’habitude, j’étais particulièrement surprise de mon état d’esprit. Le champagne peut-être ? La soirée boulot terminée, nous avons décidé de nous prolonger notre rencontre dans un restaurant. Très vite, Nicolas et Julie ont fait glisser la conversation sur la sexualité. Je ne suis pas particulièrement pudique, et parler de sexe a toujours été normal pour moi. Nous avons donc échangé sur ce sujet pendant tout le diner. Nicolas et Julie nous expliquaient alors qu’ils étaient libertins. J’étais curieuse je l’avoue : moi qui suit si rangée, je les trouvais excitants, épanouis, plein de sensualité. Toute cette complicité était-elle due au libertinage ?

La soirée battait son plein, nous avions ouvert plusieurs bouteilles à table, et je commençais à être de plus en plus désinhibée par l’alcool. Mon partenaire était lui aussi un peu parti, et je voyais bien qu’il était lui aussi très curieux face à ce couple si sexy, bien différent de ceux que nous avions l’habitude de côtoyer dans notre groupe d’amis. En quittant le restaurant, nous avons décidé de partager un taxi. Et là… la soirée a, d’un coup, pris un tout autre tournant …

Dans le taxi, Julie se plaça à côté de moi. Elle me complimentait sur ma tenue, et je sentais sa main sur ma cuisse, qui remontait lentement mais surement vers mon entrejambe. Elle me draguait ! Je risquai un regard du côté de Nicolas et Damien, assis en face de nous : avaient-ils remarqué son manège ? Apparemment oui, quand on voit leurs regards brillants de désir. Je ne sais pas alors ce qui m’a pris : j’ai moi aussi commencé à caresser Julie, sur son décolleté qui m’avait tellement plu tout au long de la soirée. Sa peau était si douce ! Elle m’embrassa. C’était la première fois que j’embrassais une femme. Les sensations étaient tellement fortes ! Puis Nicolas lui proposa d’échanger sa place avec elle, et vint s’asseoir à côté de moi. Il jeta un regard complice à Nicolas, puis m’embrassa, sans hésitation. Un baiser si puissant, je ne m’étais pas sentie aussi vivante depuis longtemps ! Du coin de l’œil, je vis que Julie embrassait Damien, et qu’il lui rendait son baiser avec plaisir. Cela fit encore plus monté mon excitation. Nicolas posa sa main entre mes cuisses, et effleura l’élastique de la culotte avec ses doigts. Je lui fis comprendre d’un regard qu’il avait l’autorisation d’aller plus loin. De l’autre côté de la banquette, Julie était en train de dégrafer le pantalon de Damien. Jusqu’où cela allait-il aller ? Tout en m’embrassant dans le cou, puis sur les seins, Nicolas commença à me caresser le clitoris. Puis, de ses doigts experts, il me doigta, délicatement d’abord, puis avec vigueur. J’étais trempée de désir. Il semblait me connaitre d’avance, il était tellement sûr de lui ! Damien, quant à lui, nous regardait avec excitation, pendant que Julie, assise face à lui, lui offrait une fellation qui avait l’air réalisée d’une main de maitre. Cette situation inattendue, dans ce taxi qui pouvait nous surprendre à tout moment, face à ces inconnus, c’était si excitant !!

Le taxi finit par arriver chez Nicolas et Julie. Le couple descendit de la voiture l’air de rien, en se rhabillant, et nous proposa de nous revoir très vite. Nous nous retrouvâmes tous les deux. Essoufflés. Un peu choqués de ce qui venait de se passer. Et surtout très excités ! Le trajet, de quelques minutes seulement pourtant, me parut très long. Nous n’échangeâmes aucun mot, seulement un regard qui en disait long. Une fois à la maison, nous n’avons pas pu attendre d’être dans notre chambre : Damien me pris sauvagement dans l’ascenseur. Je jouis en quelques secondes. Le reste de la nuit fut magique, inoubliable…

Moi et le libertinage : et ensuite ?

Cette soirée a été pour nous une révélation. Elle était totalement inattendue, mais nous avons découvert un plaisir que nous n’avions jamais connu jusqu’à ce moment-là. Nous avons revu ce couple quelques jours après, et nous avons discuté calmement de ce qui s’était passé. Ils nous ont avoué avoir adoré cette soirée eux aussi. Libertins expérimentés, ils avaient toutefois voulu nous initier en douceur avec cette expérience mélangisme. Et ils ont eu raison : on en redemande !

Nous sommes maintenant engagés dans le milieu libertin, et nous y allons à notre rythme. Nous allons régulièrement en club libertin, nous faisons un peu d’exhibitionnisme et parfois nous nous laissons tenter par des plans mélangisme. Notre prochain fantasme à réaliser : l’échangisme !

Si j’ai un conseil à vous donner : soyez ouverts, laissez-vous porter par les opportunités. Je ne l’ai jamais regretté !

Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Captcha Reload