Oserez-vous le marathon sexuel ?

Oserez-vous le marathon sexuel ?

Tiens le week-end est là. Et si on allait faire un tour sur les plages de Normandie ? Ou manger des huîtres au Ferret ? Voir la Tour Eiffel ? Laissez tomber tous vos plans pour ce week-end, nous avons mieux à vous proposer : le marathon sexuel . Préparez-vous bien, ça va être sport !

J-5 – On ne néglige pas l’entraînement !

Ce week-end, ce sera donc marathon sexuel : 42 heures sans quitter le lit, si ce n’est pour se ravitailler ou se rafraîchir. Alors autant vous le dire de suite, il va falloir s’entraîner sérieusement si vous voulez éviter le claquage.

  • Et cela commence par une bonne hydratation. Eh oui, vos muscles ont besoin d’évacuer leurs toxines pour être au top, alors aidez-les en buvant de l’eau, beaucoup d’eau ! Attention au café par contre qui a tendance à accélérer le transit et qui sera donc à éviter en début d’épreuve ! (À moins d’aimer jouer avec le feu, mais là, on ne peut plus rien pour vous…)
  • Ah et bien sûr, toujours dans une perspective d’hydratation, l’alcool est fortement déconseillé. (Alors que si c’est juste pour vous faire plaisir, ça va, vous pouvez vous en jeter un ou deux petits derrière le gosier…)
  • L’alimentation compte aussi beaucoup car il va vous falloir gérer votre réserve d’énergie si vous voulez tenir la distance. Alors mangez sain et équilibré, évitez les excès et faites le plein de sucres lents, surtout les deniers jours ! Et n’oubliez pas qu’à la fin, nous avons le goût de ce que nous mangeons, donc à moins d’être particulièrement facétieux (ou sadique ?), fuyez l’ail et les épices, au profit des fruits. (Et oui, les bonbons, ça compte aussi pour des fruits.)
  • Reposez-vous bien les jours précédents. Arriver déjà fatigué sur une telle épreuve est le meilleur moyen de vous louper ! (Éjaculation précoce, libido boudeuse, etc.)
  • Un mental de winner : visualisez l’épreuve, concentrez-vous sur les différentes étapes que vous allez franchir avec succès puis, faites monter la pression d’un cran en vous envoyant régulièrement et mutuellement vos fantasmes les plus hots. adversaire

Enfin rappelez-vous : qui veut chevaucher loin, ménage sa monture (oui, bon vous avez compris l’idée…). Donc dans cet esprit, prenez un soin tout particulier de :

  • Votre bouche : pour ce qui est de l’haleine, l’alimentation équilibrée susmentionnée devrait faire l’affaire. Pour ce qui est de vos lèvres en revanche, il va falloir les hydrater correctement. C’est qu’avec le retour du froid, vous n’êtes pas à l’abri de lèvres gercées !
  • Votre pilosité : on lave ses cheveux le jeudi, histoire de ne pas se retrouver dans un “bad hair day” le vendredi soir. (Alors qu’on n’attaque pas le rasage avant le vendredi soir, toujours pour la même raison.)
  • Votre sexe : Mesdames, masturbez-vous régulièrement car comme vous le savez, l’appétit vient en mangeant. Messieurs, même conseil car un fusil chargé aura tendance à partir (trop) rapidement. Or rappelons-le, il s’agit d’un marathon, pas d’un sprint.

Le jour J– On ne lâche rien !

  • Inutile de gaspiller votre énergie dès le départ. Une épreuve d’endurance se gère sur la durée, alors prenez votre temps, restez calme et évitez de démarrer par des positions trop complexes (le jeté arrière, la roue, le marteau-piqueur, …) ou trop intenses (les ciseaux, l’artilleur, l’arbre défendu, …) qui risqueraient de vous blesser ou tout simplement de vous épuiser.
  • Prévoyez des temps de repos réguliers et une ou plusieurs petites collations. D’ailleurs autant joindre l’utile à l’agréable en les consommant à même votre partenaire mais dans ce cas-là, optez pour des crèmes et autres pâtes à tartiner plutôt que pour des chips… (Ou alors venez en parler sur Doctissimo avec les copains.)
  • Ayez tout à portée de main : des tenues adaptées (lingerie fine, déguisements, peignoirs en soie, …), des accessoires pratiques (chaises tantriques, coussins d’amour, balançoires sexuelles, …) et des outils sympas (sextoys, plumeaux, martinets, attaches, …). Ah et pensez à remplir le frigo avant le début des hostilités. Avouez que ce se serait dommage de tout interrompre pour aller faire des courses !
  • Soyez créatif : certes vous pourriez vous contenter de simplicité : votre partenaire, un lit, des accessoires et “en avant Guingamp” ! Ou vous pourriez aussi aborder l’épreuve dans un esprit sportif type Iron Man et organiser des ateliers thématiques : une demi-journée SM, quelques jeux de rôles, du body-painting, un shooting photos,…)

Voilà, vous avez à présent tous les ingrédients pour vivre une expérience sportive des plus mémorables. Alors, maintenant que vous avez toutes les cartes en main… Oserez-vous le marathon sexuel ???

 Bonus –  J+1

Pour les courbatures, prenez de l’Arnica Montana 9ch et buvez beaucoup d’eau. Vous verrez, ça fait des miracles. Et pour vaincre la morosité du lundi, repassez-vous les photos du week-end en boucle directement sur votre lieu de travail. Ça aussi, ça fait des miracles…

Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter

Un commentaire sur “Oserez-vous le marathon sexuel ?

  1. jean marc le 11 novembre 2015 à 13 h 22 min dit :

    ca semble etre tres interesant commennt faire pour etre menbre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Captcha Reload

Navigation des articles