Petit lexique du libertinage pour les débutants

Petit lexique du libertinage pour les débutants

Envie de vous lancer dans le libertinage ? Très bonne idée : vous allez adorer ! Mais si vous souhaitez éviter de faire des gaffes qui pourrait vous faire rater un bon plan (cul), mieux vaut arriver à votre première soirée libertine en ayant un minimum de connaissances sur cette pratique. Pour vous aider à faire de votre première expérience une soirée réussie, nous vous avons préparé un petit lexique du libertinage. Prenez des notes !

Vocabulaire des différentes pratiques du libertinage en couple

Il n’y a pas qu’une façon d’être libertin : au contraire, le libertinage regroupe plusieurs pratiques différentes qui ont chacune leurs adeptes.

  • Le triolisme

Le triolisme est un peu le graal des libertins débutants. C’est souvent par ce biais que l’on rentre dans le milieu libertin, avant de se laisser tenter par d’autres pratiques au fur et à mesure de nos découvertes. Le triolisme consiste à s’envoyer en l’air à trois, avec un couple légitime et une tierce personne, qui peut être un homme ou une femme, hétéro ou homo, selon vos envies et les occasions qui se présentent à vous.

  • L’échangisme

L’échangisme est une des pratiques les plus connues du libertinage. Elle consiste à partager un moment de sexe avec un autre couple, tous les quatre en même temps, en prenant du plaisir jusqu’à l’orgasme final.

  • Le mélangisme

Le mélangisme consiste à prendre du plaisir avec un autre couple, sans aller jusqu’à la pénétration. Les deux couples échangent alors des caresses, des fellations, des cunis, jusqu’à atteindre un niveau d’excitation tel qu’ils décident après de retrouver leur conjoint officiel pour finir le rapport sexuel, soit de manière séparée, soit en restant dans la même pièce. Pour les couples qui veulent tenter l’échangisme, cela peut être une bonne première approche.

  • Le côte-à-côtisme

Le côte-à-côtisme est une pratique qui consiste à prendre du plaisir avec son partenaire officiel en même temps qu’un autre couple, mais sans qu’il n’y ait de contact entre les 4 participants. Les couples s’excitent alors entre eux rien qu’à l’idée de se regarder les uns les autres pendant qu’ils prennent leur pied.

  • Le 2+2

Le 2+2 est une variante de l’échangisme classique, où les couples se séparent physiquement le temps d’une soirée pour aller s’envoyer en l’air à l’abri des regards. Avant de repartir ensemble à la fin de la soirée, bien entendu ! Ici, on ne voit donc pas son partenaire prendre du plaisir avec son compagnon de jeu du soir, et lui ne nous voit pas non plus.

  • Le candaulisme

Le candaulisme est une pratique dans laquelle un des membres du couple, l’homme généralement, prend du plaisir à voir sa partenaire se faire posséder par un autre homme, inconnu ou non. Sa partenaire réalise alors un rapport sexuel complet avec cet autre homme, pendant que celui-ci regarde.

  • L’exhibitionnisme

L’exhibitionnisme est le fait d’aimer se montrer à des inconnus pendant une partie de sexe. Certains couples sont particulièrement excités par l’idée de se faire mater par d’autres personnes pendant qu’ils s’envoient en l’air. Les clubs libertins sont parfaits pour s’adonner à ce fantasme sans risque, puisqu’il est interdit par la loi de faire ça dans les lieux publics. De plus, de nombreuses personnes se rendent dans les clubs libertins pour regarder les autres. C’est gagnant-gagnant pour tout le monde !

Les expériences sexuelles qu’on peut vous proposer lors d’une soirée libertine

En dehors des pratiques classiques du libertinage réalisées en couple, que nous venons d’évoquer, certains clubs libertins proposent des soirées à thème, proposant d’autres pratiques sexuelles un peu moins conventionnelles. A vous de voir si vous voulez dépasser vos limites…

  • Le gang-bang

Le gang-bang est une partie de jambes en l’air où une femme se donne à plusieurs hommes en même temps. Ce genre de soirée laisse la part belle à la femme, qui décide totalement de qui la rejoint ou pas, avec son conjoint la plupart du temps, qui lui reste en spectateur.

  • Le bukkake

Le bukkake, terme japonais, est un gang-bang lors duquel les hommes finissent leur rapport en jouissant sur le visage ou le corps de la femme ou des femmes qui participent à cette partie de sexe.

  • Le BDMS

Le BDMS, pour Bondage, Discipline, SadoMasochisme consiste à intégrer des jeux de domination physique ou mentale à des pratiques sexuelles libertines. C’est une pratique qui reste cependant plutôt marginale dans le milieu du libertinage, et qui reste réservé à certains clubs spécialisés.

  • La partouze

Notre définition personnelle : une soirée libertine réussie ! Plus sérieusement, la partouze est une relation sexuelle à plusieurs (plus de 4) avec un mélange d’hommes et de femmes lors d’une soirée spécialement organisée pour cela. Le terme est cependant peu apprécié des libertins, qui préfèrent appeler ça une « soirée privée » ou « semi-privée ».

Le lexique de la soirée libertine : pour être à l’aise en arrivant dans votre première soirée !

  • Dress code

Certains clubs imposent dans leurs soirées à thème un dress-code, c’est-à-dire un style vestimentaire spécifique afin de donner une ambiance particulière à l’évènement. Ce dress-code peut-être par exemple un thème plage, une soirée cuir, ou bien même naturiste… Tout est permis, l’idée étant avant tout de s’amuser avec un point en commun entre tous les participants !

  • Safe word

Le « safe word » est un mot utilisé par les couples pour mettre fin à une situation non consentie pendant un rapport libertin. Chaque couple définit en amont d’une soirée libertine son propre safe word, pour qu’il soit facilement identifiable par l’un et l’autre des partenaires et discret par rapport aux autres participants. Les couples choisissent par exemple des mots neutres et assez passe-partout, ou des surnoms pour s’interpeller entre eux.

  • Coins câlins

Les coins câlins sont dans les clubs libertins les endroits spécialement réservés au sexe. Espaces ouverts ou plus ou moins clos, ils sont faits pour pouvoir s’adonner au sexe avec son partenaire d’un soir, voire pour rejoindre une partie de jeu en cours de route. Ces coins câlins répondent bien entendu à des normes d’hygiène drastiques, vous pouvez y aller les yeux fermés !

  • Cabines

Certains clubs proposent, en plus des coins câlins, des cabines dans lesquelles vous pouvez vous isoler pour vous envoyer en l’air. En effet, ce n’est pas parce qu’on est libertin qu’on est exhibitionniste ! Si l’envie vous tente, profitez donc de ces cabines pour prendre votre pied, à deux, à trois, à quatre, etc ! Pensez juste cependant que certaines cabines restent équipées de petites lucarnes avec lesquelles les gens extérieurs à votre petit jeu de sexe peuvent vous observer discrètement si l’envie leur dit. Si vous voulez rester dans l’intimité totale, pensez à cacher cette ouverture avant de vous lancer dans votre partie de sexe !

  • Club sec

Un club libertin « sec » est un club proposant les mêmes activités qu’une boite de nuit. Vous restez alors habillé (du moins en dehors des coins câlins) et vous pouvez danser, boire un verre au bar, etc… comme dans n’importe quel bar d’ambiance.

  • Club humide

En opposition aux clubs secs, les clubs libertins « humides » sont des clubs où vous pouvez vous adonner à des activités plus « balnéaires », comme le sauna ou le hammam. Ces clubs sont aussi appelés « hammam libertins ». Ici encore, l’hygiène est obligatoire, et vous devrez suivre des règles précises de nudité pour pouvoir passer une bonne soirée.

  • Consentement

Petit rappel : dans le milieu libertin, le consentement est roi ! Les débutants sont très bien accueillis dans les soirées libertines, et leurs maladresses sont souvent prises avec légèreté et humour, pour qu’ils soient facilement acceptés et qu’ils passent une bonne soirée. Néanmoins, si vous êtes insistant face à une femme qui refuse vos avances ou si vous vous incrustez dans une partie de jambes en l’air sans y avoir été invité, vous risquez de vous faire remettre à votre place très rapidement. Alors, de l’audace oui, mais toujours dans le respect du consentement de vos partenaires !

Maintenant que vous connaissez le vocabulaire libertin sur le bout des doigts, vous êtes prêts à tenter l’expérience ?

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Captcha Reload