Témoignage : moi, mon mari et notre plan à 3

Témoignage : moi, mon mari et notre plan à 3

C’est aujourd’hui Cassandra qui prend la plume de ce blog, pour un témoignage haut en couleur sur sa première expérience de plan à 3. Nous avons rencontré Cassandra et son mari Thomas il y a quelques mois, dans un de nos clubs préférés de Paris. Et on s’est dit que le récit de leur premier plan à 3 pouvait vraiment vous intéresser … La parole est à Cassandra !

Mon couple et le libertinage : une histoire qui dure

Commençons par une petite présentation de notre couple. Moi, Cassandra, 31 ans, je vis en couple avec Thomas, 33 ans, depuis 4 ans. On a toujours eu ensemble une sexualité débridée. Avant d’être en couple avec lui, je n’avais jamais eu de relation sérieuse, je papillonnais de gauche à droite, aussi bien avec des hommes qu’avec des femmes. Pour lui, c’était pareil : séduction et nouvelles expériences dès qu’il en avait l’occasion. Ensemble, nous avons très vite trouvé des limites à une sexualité centrée uniquement sur nous. C’est pour cela que nous avons commencé à nous rendre dans des clubs libertins. Au départ, c’était uniquement pour mater, et surtout, pour nous faire mater, puisque j’ai toujours eu un petit côté exhibo. Thomas adore quand il me fait prendre mon pied au milieu d’un groupe d’hommes qui n’en perd pas une miette… et moi aussi !

Nous avons donc, pendant environ 2 ans, pratiqué le milieu libertin de façon régulière, à notre rythme. Nous allions surtout dans un club libertin parisien que nous aimions beaucoup, très classe avec une ambiance bon enfant. Nous y avons fait des rencontres toujours très sympa, et ces soirées étaient pour nous l’occasion de sortir un peu du quotidien. Après nos premières expériences exhibo, nous nous sommes orientés vers le mélangisme. Cette pratique nous permettait de tester un peu nos limites, et de s’encanailler sans trop s’engager. J’adorais aller chauffer sur la piste de danse une jolie femme, sous les yeux attentifs de son partenaire et de Thomas, pour ensuite prendre mon pied en les regardant s’amuser ! Toutes ces soirées renforçaient vraiment notre complicité, et nous avions de plus en plus envie d’aller plus loin dans notre pratique du libertinage…

Notre fantasme réalisé : notre premier plan à 3

Vient alors le jour de cette fameuse soirée, qui restera gravée dans ma mémoire, ça c’est sûr ! Notre premier plan à 3 ! Depuis quelques mois déjà l’idée nous titillait… et ravivait bien nos fantasmes lors de nos parties de sexe ! On en parlait souvent avec Thomas, comme d’une envie qu’on oserait jamais vraiment réaliser. On imaginait comment ça pourrait se passer, comment Thomas prendrait soin de deux femmes en même temps, comment il me regarderait me faire caresser par une autre…

Nous étions inscrits sur un site de rencontres libertines depuis quelques mois. Nous ne nous en servions pas forcément pour trouver des partenaires pour nos soirées sexe, mais plutôt pour échanger avec les autres sur nos pratiques et sur nos envies. Un soir, nous avons, sans trop y réfléchir, décidé de poster une petite annonce, pour rencontrer une femme disponible pour un plan à 3. Très vite, nous avons fait la connaissance de Sandra, un peu plus jeune que nous, plutôt débridée, qui avait déjà un peu d’expérience dans le libertinage et le triolisme. Nous avons échangé quelques messages, et le courant est très vite passé. Elle a su nous mettre à l’aise et nous rassurer, et, d’un coup, nous avons sauté le pas : nous lui avons donné rendez-vous pour le vendredi soir suivant, pour passer la soirée chez nous.

Je n’en revenais pas d’avoir sauté le pas ! J’étais tellement excitée par cette idée ! Autant vous dire que la nuit qu’on a passé après cette discussion a été vraiment bouillante ! C’était prometteur, pour la soirée qui nous attendait !

Nous avons compté les jours jusqu’à ce fameux vendredi soir. Il arriva enfin, j’étais un peu stressée, mais quand même assez impatiente. Nous avions proposé à Sandra de venir pour le dîner, puis de passer la nuit chez nous. Je passais le temps en préparant un dîner simple mais gourmand, et en prenant un long bain. Je me préparai avec soin : bas fins, culotte sexy en dentelle noire, soutien-gorge pigeonnant. Je choisi une robe très courte, en soie rouge, que Thomas m’avait offert quelques mois plus tôt. Lui aussi était sur son 31 : chemise classe et jeans noir près du corps.

Sandra arriva à l’heure prévue, ravissante et surtout très sexy dans une robe faussement sage qui laissait voir par transparence une poitrine généreuse dans un soutien-gorge en dentelle raffinée. Nous passâmes à table rapidement. L’ambiance était très conviviale, mais nous sentions bien tous les trois qu’on avait hâte d’être au dessert …

Après le repas, nous nous sommes installés dans le salon avec une bouteille de vin. Sandra a vite senti que nous n’osions pas faire le premier pas. Elle est venue à côté de moi, et a commencé à me complimenter sur ma tenue. Elle effleurait du bout des doigts le tissu de ma robe lorsqu’elle en parlait, puis a commencé à me caresser le cou, la nuque, les cheveux, en me disant à quel point elle me trouvait jolie. Les choses commençaient enfin ! J’étais subjuguée par sa douceur, j’étais déjà toute excitée ! Elle commença à déboutonner le haut de ma robe, pour faire apparaitre ma poitrine, et se pencha pour m’embrasser sur le haut des seins. Ça y est, ça commençait ! Je pris confiance en moi, et commença aussi à la caresser. J’étais d’un coup très impatiente ! Je fis glisser sa robe sur son corps, pour dévoiler ses sous-vêtements. Elle était splendide ! Je dégrafai son soutien-gorge, et commença à l’embrasser sur les seins et à la caresser. Ma main descendait de plus en plus vers son entrejambe, et ses gémissements ne trompaient pas : elle voulait que je continue ! Nous nous caressâmes comme ça pendant quelques minutes, sous les yeux très attentifs de Thomas, que je voyais du coin de l’œil très excité, mais un peu sur la réserve. Je lui demandai de venir nous rejoindre, et commença à l’embrasser pour le mettre en confiance. Je le déshabillai lentement. Pendant ce temps, Sandra s’était attaquée à son pantalon, et, une fois qu’elle lui a enlevé sa ceinture, elle le prit dans sa bouche pour une fellation. J’étais tellement excitée par cette vision ! Moi qui avait peur d’être jalouse, je me rendais compte que ce n’était pas du tout ça ! Je me mis à mouiller d’un coup, et Thomas s’en rendit compte en me caressant. Je n’en pouvais plus ! Il m’allongea sur le canapé, et me pris d’un coup. Il était tellement dur, lui aussi n’en pouvait plus ! J’avais envie de continuer à m’occuper de Sandra pendant que Thomas venait en moi. Je changeai de position pour me mettre en levrette, par terre. Sandra s’allongea devant moi. Je me mis à la lécher, pendant que Thomas me prenait par derrière. Quelle excitation ! Je n’avais jamais ressenti ça ! Très vite, je sentis l’orgasme arriver. Plus fort que je ne l’avais jamais ressenti. Je n’en pouvais plus, je ne pouvais pas me retenir. Je jouis avec une force incroyable, tout en continuant de lécher Sandra, qui décolla en même temps que moi. Thomas nous suivi aussi, pour une explosion de sensations.

Tous essoufflés, nous ne savions plus quoi nous dire. Si nous avions pensé avec Thomas que ça se passerait si bien, nous aurions sauté le pas beaucoup plus tôt ! Sandra était, elle aussi, totalement prise par l’émotion. Elle nous fit très vite comprendre, en reprenant un verre de vin, que la soirée ne faisait que commencer. Et effectivement, le reste de la nuit fût magique …

Nos conseils d’initiés pour réussir un plan à 3

Nous avons revu Sandra plusieurs fois depuis cette soirée. C’est devenu une amie très proche pour nous deux. Nous la voyons souvent à deux, je la vois aussi parfois toute seule. Ce premier plan à trois s’est très bien passé, et je pense que cela est dû au fait que nous étions bien préparés à cette nouvelle expérience.

Si je pouvais vous donner 3 conseils pour un premier plan à trois réussi, ce serait les suivants :

  • Bien discuter avec son partenaire de ses envies et de ses limites, pour qu’il n’y ait ni gêne ni jalousie pendant votre expérience
  • Bien choisir la troisième roue du carrosse : homme ou femme selon vos envies, mais surtout quelqu’un qui vous excite particulièrement, et à mon avis qui a déjà pratiqué un plan à trois. Cette personne pourra lancer les festivités si vous bloquez au dernier moment, et ça vous évitera de vous regarder dans le blanc des yeux pendant des heures sans rien oser faire ! Nous avions choisi de discuter avec Sandra avant de la rencontrer, et de l’inviter chez nous, mais vous pouvez aussi décider de faire confiance à quelqu’un pendant une soirée libertine, tout est une question de feeling !
  • Profiter du moment sans trop se poser de questions : vous êtes là pour vous amuser, laissez-vous aller ! Vous allez le regretter si vous passez à côté …
Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Captcha Reload