Point G masculin : et si vous testiez ?

Point G masculin : et si vous testiez ?

Le point G masculin, ou point P, reste un tabou en matière de sexualité. Pourtant, il est reconnu pour provoquer des orgasmes beaucoup plus puissants, plus denses et plus profonds qu’un orgasme classique. Et si vous osiez tester ?

Qu’est-ce que le point G masculin, ou point P ?

Autant le point G féminin attise toutes les curiosités et est l’objet de toutes les attentions, autant son équivalent masculin est beaucoup plus discret, et surtout beaucoup moins recherché. Le point G masculin, ou point P, est pourtant reconnu pour déclencher des orgasmes à la puissance inégalée, avec des sensations inédites, très différentes d’un orgasme classique provoqué par la pénétration ou la masturbation ordinaires. Alors, pourquoi se priver d’un plaisir intense ? Et si vous osiez vous lancer ?

Si le point P est souvent tabou, c’est parce qu’il touche une zone que peu d’hommes hétérosexuels veulent explorer : la prostate. Tout de suite, l’image d’un vieux proctologue en blouse blanche enfilant son gant blanc vous traverse l’esprit … et forcément vous coupe toute envie !

Le point P est en effet situé près de la prostate, au niveau du périnée et constituée d’une glande fortement érogène. Plus précisément, cette glande est située près de l’urètre, sur la paroi antérieure, entre le pénis et l’anus. Cette glande participe à la fabrication du sperme et à l’éjaculation. Elle est composée des mêmes tissus que le point G féminin. Pour l’atteindre, une seule solution : insérer un doigt ou un sextoy dans l’anus.

Et si on dédiabolisait tout ça, et que vous imaginiez plutôt une partenaire beaucoup plus sexy, et totalement dévouée à vous faire vivre l’orgasme de votre vie ? Là, vous êtes beaucoup plus attentifs … Alors allons-y, et regardons comment provoquer un orgasme prostatique !

Comment jouer avec le point G masculin ?

Nous l’avons vu plus haut, le point G peut être stimulé par le doigt ou par un sextoy. Pour commencer en douceur, mieux vaut insérer d’abord un doigt, bien lubrifié pour que les sphincters se détendent. Cette zone étant sensible, il faut penser à y aller progressivement, et à retenter l’expérience plusieurs fois pour arriver à vraiment se détendre. Pour atteindre le point P, il faut alors remonter le doigt vers le haut, en direction de la vessie. Votre partenaire va alors sentir une excroissance de la taille d’une noix à peu près. C’est cette glande qu’il faut stimuler, en la massant doucement, puis de plus en plus vigoureusement. Cette stimulation peut être effectuée seule, ou s’accompagner d’une masturbation ou d’une fellation, si votre partenaire est souple, ou si elle est accompagnée (petit chanceux !). Cette stimulation va provoquer une excitation très différente d’un orgasme classique, avec une éjaculation plus puissante et plus longue. Ceux qui ont essayé ne peuvent plus s’en passer !

Une fois que vous avez testé la stimulation du point P avec un doigt et que vous avez apprécié (mais ça on n’est doute pas !), vous pouvez aller plus loin dans cette pratique, en vous équipant de sextoys spécialement destinés à cet usage. Vous pouvez par exemple tester le plug anal, la chaîne anale ou encore le sextoy anal vibrant. Certains sextoys sont d’ailleurs pensés pour stimuler rapidement le point P, avec leur forme idéale pour l’atteindre facilement.

Plus vous pratiquerez le sexe anal et la stimulation prostatique et plus votre corps sera habitué à accepter cette pratique. Vous serez alors plus détendu, et vos orgasmes prostatiques seront encore plus puissants. Ça veut le coup de se laisser aller, non ?

Et si on cherchait d’autres points orgasmiques à stimuler …

Le point P, décrit nous l’avons vu comme le point G masculin, demande un lâcher prise important de la part de vous messieurs. Même s’il provoque des orgasmes incomparables et très puissants, vous êtes peu nombreux à oser franchir le pas. Si vous voulez découvrir de nouvelles pratiques sexuelles en allant progressivement dans votre quête du plaisir, vous pouvez alors commencer par tester la stimulation d’autres zones de votre anatomie qui sont réputées pour provoquer des orgasmes très intenses.

Certains spécialistes mettent alors en avant l’existence d’un point B, situé à la base du pénis. Il correspond en interne à l’extrémité du corps spongieux du pénis, à l’endroit où il s’ancre dans le périnée. Il a comme vertu de provoquer un orgasme aigu et immédiat, mais également de relancer votre érection en quelques gestes. Pour le stimuler, il faut alors appuyer avec la pulpe des doigts sur cette zone, en effectuant des mouvements de rotation sur la racine du pénis.

D’autres sexologues mettent plutôt en avant le point L, situé entre les testicules et l’anus. Cette zone très sensible serait, lorsqu’elle est bien stimulée, le déclencheur d’orgasmes beaucoup plus longs que la normale.

Vous n’avez plus qu’à étudier, seul ou avec un partenaire, toutes ces zones à orgasme potentiel ! Petits veinards …

Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Captcha Reload

Navigation des articles