Et si on échangeait nos partenaires ce soir ?

Et si on échangeait nos partenaires ce soir ?

L’échange de partenaires, vous en avez déjà parlé comme ça en rigolant, puis en fantasmant, puis plus sérieusement… Et si ce soir, vous sautiez enfin le pas ?

L’échange de partenaires : avec qui ?

Ça c’est un peu la question à trois millions de Roupies : avec qui coquiner ? Avec qui échanger ? Commencez par passer en revue votre réseau de connaissances horizontales… ET verticales. Oui, certaines personnes pourraient vous surprendre ! (Mais soyez un minimum réaliste, ne tablez pas tout là-dessus non plus.)

Donc, qui ?

Chez les verticaux, on sélectionnera bien sûr, ceux qui ont l’air open au libertinage, aux plaisirs de la vie et de manière générale, les adeptes d’expériences nouvelles. Évitez néanmoins des amis trop proches. Ce serait dommage de ruiner une amitié à cause d’une soirée qui ne se déroule pas comme prévu.

Chez les horizontaux, sélectionnez bien sûr ceux avec qui le courant passe particulièrement bien… Mais en étant sûrs que vous êtes tous les deux ok avec ce bon feeling. Par exemple, vous voyez la petite brune qui a tapé dans l’œil de Monsieur dès la première fois qu’il l’a vue et qu’il évoque systématiquement pour rendre Madame jalouse (avec succès) ? Bon ben elle, mettez-la de côté pour le moment. Vous allez déjà flirter de très près avec la jalousie, faudrait voir à pas transformer l’expérience en remake de l’île de la tentation.

L’idée d’un échange de partenaires, c’est de tirer délicieusement sur le lien qui unit le couple, en faisant se sentir chacun légèrement en danger. Pas de rendre l’autre jaloux maladif ! Donc sélectionnez des partenaires qui plaisent bien sûr à la personne qui va échanger avec mais évitez ceux susceptibles de mettre votre couple en danger.

Et si l’idée de fricoter avec du déjà-vu ne vous séduit pas, recherchez de nouveaux partenaires de jeux : sites de rencontre, saunas, clubs secs, soirées privées… Le choix est vaste !

Avant le grand saut

Si vous avez sélectionné vos nouveaux amis sur un site de rencontre, n’hésitez pas à continuer de faire connaissance et surtout à faire monter la mayonnaise entre vous jusqu’au jour J. Idem avec tout autre partenaire ayant conscience de vos intentions. (Mais a priori, c’est quand même plus simple et plus sain que de leur tendre une embuscade…)

Et puis bien sûr, chauffez-vous de votre côté ! Titillez-vous, parlez-vous de vos fantasmes, pour vous-même, pour votre partenaire. Racontez-lui comment vous l’idée d’un autre sexe que le sien, bien dur, bien raide vous excite. Racontez-lui votre envie de l’avaler tout cru, de le sucer goulûment et de vous empaler dessus. Et vous Monsieur, parlez-lui des délicieuses lèvres et du nectar de cette belle coquine que vous mourrez d’envie de goûter, de  l’exquise sensation de votre sexe dur comme la pierre qui  pénètre la moiteur de ses cuisses écartées… Mais parlez-lui aussi de votre envie de l’entendre gémir avec un autre, de la voir se faire prendre à quatre pattes, des mains de cet autre posées sur ses hanches, …

Et bien sûr que ces belles histoires servent de prémices à vos ébats de couple. Vous allez voir, ceux-ci devrez être particulièrement chaud les jours d’avant. Et pour pimentez un peu le tout, saupoudrez donc ça de dirty sex. (Avouez que vous mourrez d’envie de lui dire des saletés…)

Dans l’œil du cyclone

Enfin le jour J est arrivé. Si vous jouez à domicile, rien de tel que des jeux coquins pour mettre en branle votre petite sauterie. Si vous vous rencontrez dans un lieu neutre, pour une première rencontre, prenez le temps de faire connaissance “en vrai” jusqu’à ce que tout le monde soit bien à l’aise. Idem dans un club ou une soirée, prenez le temps de faire monter l’excitation,  ne précipitez jamais rien. Convenez à l’avance d’un mot de sécurité entre vous pour vous assurer que vous êtes toujours partant tous les deux… Ou pas. Il est primordial que personne ne se force ou ne se sente forcé. Et même si vous avez fait de la route, et même si vous rencontrez ce couple exprès pour, et même si, oui c’est vrai, c’est un peu gênant de les planter là comme ça, dites-leur simplement que vous n’êtes pas à l’aise. Ils le comprendront très bien car la pire chose qui puisse arriver lors d’un échange de partenaires, c’est de se rendre compte que l’un des protagonistes n’est plus si chaud que ça. Parfait pour tuer l’ambiance ! Et personne n’a envie de ça.

Enfin, c’est parti. Vous êtes dans l’ambiance, l’excitation est à son comble et tout le monde est chaud comme la braise. Plusieurs scénarios peuvent s’offrir à vous… En réalité, tellement qu’il serait futile et illusoire de vouloir tous les regrouper ici. Mais disons que cela peut aller de ces dames qui se chauffent entre elles à un petit mélangisme tout ce qu’il y a de plus hétéro, en passant par un début de caresses emmêlées qui vire au plan à 4 ou encore une soirée qui reste très sobrement côte-à-côtiste. Oui, c’est aussi une possibilité. Cela ne voudra pas dire pour autant que ce sera un échec. Cela voudra simplement dire que c’est ce qu’il était possible de faire ce jour-là, avec ces protagonistes-là.

Le jour d’après (le temps du débrief)

Voilà, les jeux sont faits, rien ne va plus. Chaque couple se sépare et rentre dans ses pénates. C’est donc l’heure du débrief. Et surtout, ne faites pas l’erreur de passer à côte de celui-ci. Déjà parce qu’il est essentiel après une telle expérience que le couple se retrouve, que le lien se retisse entre vous. Et ensuite, parce qu’il est l’occasion de revivre ce délicieux moment en vous racontant comment chacun l’a vécu. Racontez-vous ce qui vous a particulièrement excité, ce qui vous a plu (et moins plu, c’est aussi important et ce sera constructif pour votre prochaine expérience). Bref, soufflez sur les braises encore chaudes de cette délicieuse expérience et là-encore, faites-en les prémices d’ébats plus chauds que jamais. Vous allez avoir envie de marquer votre territoire et on vous promet une chose : ce sexe de “l’après” risque d’être particulièrement torride !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Captcha Reload

Navigation des articles